Sous-Titre 1: 
Max Holste MH-1521 Broussard

Conçu en 1950 par Max Holste, ingénieur et industriel français (1913-1998), comme un avion de brousse polyvalent, le MH-1521 est un appareil de liaison et d’observation. Le prototype vola pour la première fois le 17 novembre 1952 à Reims-St Léonard, aux mains du pilote Pierre Henry et de Max Holste, et acquit alors son véritable surnom de Broussard.

Ce monoplan, entièrement métallique, à aile haute haubanée, double dérive et train d’atterrissage classique fixe particulièrement robuste, permettant un pilotage à la fois précis à vitesse réduite et sans grande difficulté pour se poser, même sur une piste non aménagée ou pour un personnel peu qualifié, est équipé du même moteur que le Beaver canadien dont il s’inspire : le Pratt et Whitney R985 de 450CV conçu dans les années 30 et remit spécialement en fabrication pour la circonstance.

Cette machine robuste et demandant peu d’entretien connut un vif succès tant auprès des civils (il y eu même une version agricole !) que des militaires (les Broussard furent employés de manière intensive pendant la guerre d’Algérie).

Caractéristiques techniques : 

  • Envergure : 13,75 m
  • Longueur : 8,60 m
  • Hauteur : 3,67 m
  • Surface alaire : 25,2 m2
  • Masse à vide : Selon mission
  • Masse max. :2 700 kg
  • Vitesse max. : 228 km/h
  • Vitesse ascensionnelle : 360 m/mn
  • Plafond d’utilisation : 5500 m
  • Distance de décollage : 200 m
  • Distance franchissable : 1200 km
  • Charges utiles : 500kg de fret ou 5 à 7 passagers
  • Moteur : 1 Pratt & Whitney R.985.AN.1 Wasp Junior en étoile de 450 CV (336 kw)

Photos : avions légendaires

Image: