Sous-Titre 1: 
Corsair F4U
Sous-Titre 2: 
La « mort sifflante »…

En 1938, la marine américaine demande la fabrication d’un chasseur monoplace et opérable à partir d’un porte-avions : le Corsair est né. La compagnie Chance-Vought obtient le contrat de fabrication. Elle propose un concept d’ailes à la forme d’ailes de goéland inversées ; et une propulsion par le moteur le plus puissant de l’époque : un Pratt & Whitney R-2800 Double Wasp. L’hélice montée est très grande pour l’époque, mais permet d’obtenir une vitesse rapide, demandée par la marine. Cette contrainte obligera Chance-Vought à monter des trains d’atterrissage relativement hauts, associés à un dessin des ailes pour le moins original.

C’est la 29 mai 1940 que le prototype de Corsair effectue son premier vol. Des révisions techniques entraînent un retard de production. Ainsi le premier Corsair F4U-1 sera livré le 31 juillet 1942. Les modifications qui suivront du train d’atterrissage et du cockpit permettront au F4U-1A d’être la première version approuvée pour porte-avions.

Ayant servi en Angleterre et en Nouvelle-Zélande, le Corsair devint rapidement le chasseur-bombardier de porte-avions le plus performant de la guerre. La demande grandissant, Corsair sera aussi fabriqué par Goodyear et Brewster Company. La production cessera en 1952. A ce jour, il reste 24 Corsairs en état de voler, la plupart étant aux Etats-Unis.

Télécharger en fond d’écran :www.aerodrome-gruyere.ch
Pour en savoir plus : www.wikipedia.org