Les Commissions – Aéro-Club de France

Aéro-Club de France > Actualités > Les commissions

Commission Animations

La commission Animations de l’Aéro-Club de France propose un programme varié de conférences mensuelles dans le domaine de l’aéronautique et du spatial.

Elle prend également part à l’organisation des soirées telle que la « Soirée des Femmes dans l’aviation » ou de remise de prix en collaboration avec les autres commissions : Humanitaire, Histoire, Arts et Lettres…

Monsieur Jean-Louis Merle, notre « Monsieur Cinéma », offre quand à lui, un programme riche en films de référence avec ses « Soirées Cinémas » (Salon des Membres) ou ses « Soirées Cinéphiles » (Salle du Conseil) ainsi que la fameuse « Soirée du Court-métrage Aéronautique et de l’Espace » !

Les conférences ainsi que les soirées cinéma sont ouvertes à tous, membre ou non, et ont lieu dans les salons de l’Aéro-Club de France.

 

 

Soirée du Film Aéronautique et de l’Espace

 

12ème édition : Le Palmarès 2017

  • Premier Prix : Tour de Piste / Rêves de Gosses (Magali Rebeaud et Meliane Rocher pour Aérostar TV)
  • Deuxième Prix : Extraordinay kids fly in ZERO GRAVITY (Alec et Alexandre Magnan - Airborne Films)
  • Troisième Prix : L'Aviatrice (ESMA & l'équipe de réalisation Gaël Chauvet, Laura Vivier Canal, Perrine Renard, Jacques Leyreloup, Victor Tolila)

Citons les concours de : 482 (Réalisateur Sacha Soffer, Musée Aéronautique de Bretagne et son président Hugues Duval), AEROCLUB (Réalisateur Marek Madl), ALPHAJETMAN (Eric Magnan & François-Olivier Robin Airborne Films), ASCENDANCE & HORIZON  (Réalisateur Julien Jauffret), ASTERIA (Esma), B17 (Réalisateur Michel Bezy) ENTOILAGE, un savoir-faire à transmettre (Réalisateur Jérôme Bonnard, produit par OZELYS pour le Musée de l’Air et de l’Espace), DIVERSITE (AFMAé-CFA), PROJET PROXIMA (Timothy 9 ans et Maddy 13 ans), VOLIRIS (Réalisateur Arnaud Siegel).     

 

13ème édition : Appel à participation

Vous êtes amateurs ou professionnels, vous avez plaisir à filmer ces drôles de machines et objets volants, à partager par l’image l’histoire des pilotes, de l’aéronautique, de l’espace.
L’Aéro-Club de France vous invite, pour la plus grande joie des aéro-cinéphiles, à présenter vos œuvres à l'occasion de la 13édition de la Soirée du film aéronautique et spatial.

Modalités :

Durée de chacun des films : de 3 à 13 minutes.
Toutes les réalisations s’inscrivant dans le thème de l’aérien et de l’espace sont éligibles, qu’ils soient professionnels (institutionnels, publicitaires, sociétés de production), ou amateurs, (Associations aéronautiques, cinéastes privés). Les films proposés doivent être libres de droits dans le cadre de la manifestation cinématographique considérée. Les supports usuels sont ceux : du DVD format vidéo(MPG), d'une clé USB avec la norme de capture MP4, les téléchargements via le web en libre accès pour l’AéCF, ces divers moyens devant faciliter la lecture de pré-sélection et le montage final du programme.

Recommandations :

Comme chaque année et sur le retour d’expérience des lauréats l’emportant auprès du Jury, c’est l'effet visuel des images (Cinéma) et le mouvement des séquences qui ont un net avantage sur le format Document TV d'interview aux longs propos.
Pour les diaporamas, chaque projet ne devrait pas excéder 3 minutes de déroulé automatique d’images et de synchronisation musicale. En dehors des génériques, les textes sont déconseillés. Enfin, l’idéal est d’assurer la lecture en conversion vidéo de salon.

Le Grand Jury statuant en toute neutralité, est composé du vote de l'assemblée des aérophiles, elle-même constituée exclusivement du public participant et présidée par la personnalité de la soirée notre ami Frédéric Beniada de Radio-France, grand animateur talentueux de cette édition prometteuse.

Validation de l’inscription : Adresser directement et sans autre intermédiation, vos vidéos pour visualisation et arbitrage de faisabilitéavant le 10 septembre 2018 au secrétariat de L'Aéro-Club de France – 6, rue Galilée 75016 Paris.

Courriel : communication@aeroclub.com. Béatrice Bernard Tel. 01 47 23 72 63

                     

Conférences 2018

Conditions pratiques :
Les conférences ont lieu à 19h30 dans les Salons de l’Aéro-Club de France – 6 rue Galilée 75116 Paris – Métro Boissière
Participation : 4€
Merci de confirmer votre présence auprès de l’Aéro-Club de France : communication@aeroclub.com

Programme conférences :

Lundi 22/01/2018 : "René Dorme, compagnon de Guynemer et parrain de la Base de Villacoublay" par Philippe Pâris
Lundi 12/02/2018 : "Les deux millénaires de la voilure tournante : du jouet chinois à l'hélicoptère utilisable" par Philippe Boulay
Vendredi 23/03/2018 : "Objets géocroiseurs : enjeu d'une défense planétaire" par Le Docteur Florent Deleflie (organisée par la commission astronautique)
Mercredi 11/04/2018 : "La Fondation ADP" par Laure Kermen-Lecuir
Lundi 11/06/2018 : "Meetings aériens en Chine"  par François Brévot ANNULEE
Vendredi 29/06/2018 : "René Fonck, mythe oublié ?" par Damien Accoulon
Lundi 15/10/2018 : "Ader, inventeur de l'avion" par Philippe Yung
Lundi 19/11/2018 : "La nature du monde vue du ciel" par Jean Ponsignon
Lundi 10/12/2018 : "Les dirigeables français dans la Grande Guerre"  par Philippe Parîs

Commission Astronautique

Président : Lucien Deschamps
Président d’honneur : Jean-Pierre Haigneré
Secrétaire : François Voisin

Liste complète des membres de la Commission 
Fiche de présentation de la commission : 


Quelques faits marquants en 2014 : Aeroclub_FM_2014_BR
Quelques faits marquants en 2015 : Aeroclub_FM_2015
Quelques faits marquants en 2016 : 

Quelques faits marquants en 2017 : 

Ancien Conseiller Scientifique à EDF et actuel Président de l'Association Grands Projets 21 (AGP21), Lucien Deschamps intervient depuis plus de 30 ans dans le domaine des perspectives énergétiques spatiales. Il a été élu en décembre 2012 à la Présidence de la Commission Astronautique, succédant ainsi à René Oosterlinck.

Les grands axes d’activités de la Commission Astronautique sont :

– Historique, les grands anniversaires du spatial,
– Actions auprès des jeunes,
– Grands acteurs du spatial,
– Suivi des avancées scientifiques, techniques, économiques, industrielles mais aussi bien humaines  et artistiques,…
– Futur du spatial: l’Espace au service de la Terre, l’Industrialisation de l’Espace et la « Colonisation » de l’Espace.

 

Conférences à venir :

  • Jeudi 17 mai 2018 à la Défense Tour Initiale RTE  : La réalité des ballons dirigeables aujourd'hui par Bastien LEFRANCOIS, Ingénieur des Arts et Manufactures de ParisAirship, Design Engineer chez Flying Whales, Programme de la Nouvelle France Industrielle

     

Réalisations récentes de la Commission :

  • Vendredi 23 mars 2018 à l'AéCF : Objets géocroiseurs : enjeu d'une défense planétaire par Florent Deleflie, Astromonome à l'Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides à l'Observatoire de Paris, spécialiste de mécanique celeste et spatiale.
  • Mercredi 24 janvier 2018 au SERCE : Démographie, climat, migrations : l'état d'urgence par Jean-Loup Bertaux Directeur de Recherche émérite au CNRS
  • Lundi 8 janvier 2018 à 19 heures à l'AéCF : La Terre dans l'oeil de Thomas Pesquet  par Gilles Davidowicz, Géographe, Commission de Planétologie, Société Astronomique de France
  • Lundi 9 octobre 2017 à 19 heures à l'AéCF : Ascenseur pour l'Espace par Jean-Yves-Prado, Expert International pour l'Espace, ex ingénieur CNES
  • Jeudi 15 juin 2017 à l'ESA : Missions Apollo, regard d'aujourd'hui sur l'aventure lunaire par Olivier de Goursac (coopération avec AGP21)
  • Mercredi 7 juin 2017 à la Défense Tour Initiale RTE : Le Grand projet Galileo par René Oosterlinck, ancien directeur du programme Galileo à l'ESA (coopération avec AGP 21)
  • Jeudi 4 mai 2017 à l'AéCF : Systèmes spatiaux de production alimentaire en écosysytèmes fermés et isolés par Jean Dunglas, Académie d'Agriculture de France (coopération avec AGP 21)

 

Mardi 11 Octobre 2016 à 18h00 à l'ESTACA : "L’exploration Spatiale Habitée" par Michel Tognini

Au cours de cette conférence, Michel Tognini, l’un des premiers astronautes à avoir voyagé à la fois à bord de vaisseaux spatiaux russe et américain, vous fera revivre ses deux extraordinaires missions spatiales.
Il évoquera le travail très complexe à bord d’un vaisseau spatial : les opérations de robotique, les sorties dans l’espace, la gestion des pannes, le risque, etc. Il expliquera les différentes expériences scientifiques menées à bord de la station orbitale Mir, où il a séjourné en 1992 et il racontera le déploiement du télescope spatial à rayons X Chandra, objectif de la mission STS-93 de la navette spatiale Columbia à laquelle il a participé en 1999…

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription

Lundi 17 octobre 2016  à l’Aéro-Club de France : « Voiliers solaires : fictions, expérimentations, missions, … » par Adao Delehelle et Olivier Boisard, U3P

Des premières observations et hypothèses formulées par Kepler en 1619 au lancement du voilier solaire Ikaros en 2010, puis du micro-voilier Lightsail en 2015, l’histoire de la propulsion photonique couvre près de 4 siècles.  Ce mode de propulsion, encore souvent perçu comme original ou atypique, s’appuie pourtant sur des principes par certains aspects plus intuitifs que ceux du moteur à réaction, et renvoie à l’image évocatrice de la navigation à voile. Sans doute est-ce la raison pour laquelle l’histoire des voiles solaires, tout en étant étroitement associée à celle des sciences et des technologies, possède une dimension particulière où l’imaginaire et la fiction tiennent une place importante…

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription

Jeudi 27 Octobre 2016 à La Défense, Auditorium de la Tour Initiale (RTE) : "L’espace, nouvelle destination touristique ?" par Christophe Bonnal, Expert senior à la direction des lanceurs du CNES et Frank Lehot, Médecin et instructeur des vols en apesanteur de la société Novespace.

Le tourisme spatial a déjà 15 ans ! Sept astronautes non professionnels ont effectué un séjour dans la station spatiale internationale depuis 2001. A la faveur de la multiplication des vaisseaux desservant l’orbite basse, d’autres touristes voyageront bientôt plus nombreux en orbite vers l’ISS, et pourront à court terme séjourner dans une station privée.

Pour le public moins fortuné qui rêve aussi d’espace, le vol suborbital touristique permettra dans les années à venir d’effectuer une brève incursion à la frontière du cosmos pour éprouver les sensations d’un lancement et contempler la Terre en apesanteur.
Au cours de cette conférence seront présentés différents aspects du tourisme orbital et suborbital : les motivations, le marché, les projets, les aspects techniques, légaux, réglementaires, les conditions médicales requises et l’impact physiologique sur les participants.

Lundi 13 Juin 2016 à 18h30 à l’Aéroclub de France : « 1976 – 2016 : 40 ans sur Mars : Les leçons apprises et les défis à relever depuis les missions Viking » 

Table ronde-conférence avec la participation de Gilles Dawidowicz, Olivier de Goursac, et Philippe Hennarejos.

Cette soirée, très illustrée, est destinée à tous ceux qui s’intéressent à l’exploration de Mars. Elle constituera la commémoration du 40ème anniversaire de l’atterrissage des sondes « Viking » sur Mars :
– Viking est le 1er atterrissage ayant révélé la surface de la planète rouge in situ avec ses conditions météorologiques,
– Viking, c’est aussi la 1ère recherche de vie extraterrestre tentée sur une autre planète,
– Viking est à l’origine de toutes les réflexions et les méthodologies à employer pour sélectionner les sites d’atterrissage sur Mars, …

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription

Le Jeudi 28 Janvier 2016 à 17h30 à La Défense, "Journey to Mars" par Alain Dupas.

Pourquoi envoyer des astronautes sur Mars ? Depuis la conquête de la Lune, la planète rouge est le grand objectif de l’astronautique. Ce choix est-il rationnel ? Est-il réaliste ?
La vérité est que ni la raison, ni la science, ne peuvent justifier, à elles seules, la conquête humaine de Mars, de même que le programme Apollo n’a pas été entrepris uniquement pour étudier la Lune. La motivation principale est l’extension de la civilisation humaine à un autre monde, susceptible de devenir un deuxième havre de vie pour l’humanité, une Terre 2.0 en quelque sorte …

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription

 

 

Le 25 novembre 2015, École centrale de Lille : « Des outils multimédia pour la mise en images de la conquête spatiale " par Olivier Boisard

Images extraites du dispositif multimédia « Apogeios, une cité dans l’espace »

La modélisation de l’espace est au cœur des technologies numériques : espaces virtuels dans lesquels un joueur peut librement évoluer dans des univers interactifs ; espaces de la réalité augmentée qui superposent le virtuel au réel ; 3D relief, qui redonne à l’image sa dimension de profondeur ; impression 3D, qui permet le « retour au réel » et à l’objet matériel… La recherche et développement dans le domaine astronautique joue tout naturellement un rôle moteur dans le développement de ces technologies. On s’intéressera ici plus particulièrement à leur usage en tant que média de vulgarisation scientifique offrant un éventail de ressources, avec leurs modes d’écriture propres, permettant de communiquer auprès du grand public.

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription

Mardi 6 octobre 2015 à l' Espace Fondation EDF : « Exploiter les ressources d’énergie de l’espace, Hommage à Peter Glaser » par Lucien Deschamps et présidée par Michel Tognini, Astronaute

Les importants besoins énergétiques prévisibles à la fin du 21ème siècle, nécessiteront la mise en œuvre d’une politique énergétique à la fois d’économie, de développement d’énergies nouvelles utilisant des ressources renouvelables ou effectivement inépuisables et acceptables vis à vis des exigences environnementales. L’utilisation de l’énergie solaire est gênée sur Terre par les fluctuations de l’énergie reçue. Aux variations périodiques dues à l’alternance des jours, des nuits et des saisons, s’ajoutent les évolutions de la nébulosité. La mise en œuvre de centrales solaires dans l’espace permettrait par contre d’exploiter le soleil pratiquement en permanence. Le concept de centrale solaire spatiale, proposé par Peter Glaser en 1968, est fondé sur la mise en œuvre d’un système de satellites collectant l’énergie solaire sur l’orbite géostationnaire et la transmettant à des antennes de réception au sol …

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription
Diaporama : http://www.u3p.net/COMMISSION_ASTRO_AECF/AECF_SPS_2015.pdf

Les 10 et 11 octobre 2015, aérodrome de la Ferté Allais :
Contribution de la Commission Astronautique à la Fête de la Science organisée par le Club Jonathan (Annie Carteron). 

Deux conférences sur les centrales solaires spatiales par Lucien Deschamps, et une exposition d’affiches sur : 

– Les centrales solaires spatiales (Olivier Boisard et Lucien Deschamps) : Exposition en 5 panneaux, sur le thème «  50 ans d’illustration des Centrales Solaires Spatiales ». Les fichiers pdf de cette exposition seront prochainement mis en ligne sur cette page.

– Les 8 plus belles images prises sur Mars par Curiosity (Olivier de Goursac).

 

Jeudi 3 Septembre 2015,  Auditorium de la Tour Initiale (RTE)- Paris La Défense : "Voyage spatial et santé  – Modifications de l’organisme en apesanteur", par Jean-François Clervoy et Frank Lehot, 

Comment l’apesanteur retentit-elle sur les os, les muscles, le cœur, l’équilibre, la vision ou encore le système immunitaire ? Au cours de leur vie quotidienne dans l’espace, quels sont les troubles qui affectent par exemple le système digestif, l’odorat, le sommeil ou l’humeur des astronautes ? Quelles contre-mesures sont prises au cours des missions spatiales pour limiter les effets délétères de l’apesanteur ? Sommes nous vraiment faits pour les voyages au long cours dans l’espace, ou faut-il laisser les robots explorer le cosmos à notre place ?

Mercredi 15 juillet 2015 à la Cité des Sciences de la Villette : « Survol de Pluton par la sonde spatiale New Horizons » , par Olivier de Goursac, spécialiste de l’imagerie spatiale et Membre de la Commission Astronautique a participé à l’animation de cette soirée avec Gilles Dawidowicz et Jean-Pierre Martin (Société Astronomique de France)

Lancée le 19 janvier 2006, la sonde américaine New Horizons a traversé le système solaire pour rejoindre la planète naine Pluton, qu’elle survola à moins de 12.500 km le 14 juillet 2015. Le lendemain, le 15 juillet, date à laquelle la sonde reprenait contact avec la Terre (car elle ne pouvait à la fois collecter ses données et émettre au sol), une soirée exceptionnelle a été organisée à la Cité des Sciences avec de nombreux invités et des interventions en direct pour la France (seul pays à organiser la rencontre en direct) depuis le JHU-APL (Laboratoire Johns Hopkins) qui organisait la mission pour le compte de la NASA. A noter qu’était aussi célébré ce même jour le 50ème anniversaire du 1er survol de la planète Mars par la sonde Mariner IV. La soirée s’est achevée par la réception des premières images détaillées de Pluton jamais vues ! Un grand moment historique…

Jeudi 21 Mai 2015 :  « Impact de l’impression 3D sur les industries, notamment aérospatiales », par Alain Dupas, Physicien, Auteur, Consultant International, Président du Club Espace de Prospective 2100.

 L’impression 3D se révèle une solution d’avenir pour des productions industrielles de plus en plus nombreuses et variées. L’un des plus grands conglomérats mondial, General Electric (GE) veut introduire, à terme, l’impression 3D, dans tous ses domaines industriels, y compris les moteurs d’avion, et estime qu’il sera un jour possible de fabriquer un moteur entièrement avec cette technique. Airbus commence à produire par impression 3D des éléments en titane pour train d’atterrissage et envisage, à terme, la production d’éléments beaucoup plus importants, comme des ailes entières d’avions, avec cette technique. L’aérospatial est l’un des domaines industriels en pointe dans l’utilisation de la fabrication additive. Dans sa conférence, Alain Dupas fera le point sur les techniques utilisées, sur leurs différentes applications, sur leurs avantages et leurs limitations, sur leurs perspectives et plus généralement sur leur impact présent et futur sur les processus et l’économie de la production aérospatiale.  Dans sa conférence, Alain Dupas fera le point sur les techniques utilisées, sur leurs différentes applications, sur leurs avantages et leurs limitations, sur leurs perspectives et plus généralement sur leur impact présent et futur sur les processus et l’économie de la production aérospatiale.

Diaporama : http://www.u3p.net/COMMISSION_ASTRO_AECF/CONF_A_DUPAS_2015.pdf
Enregistrement vidéo de la conférence
Fiche présentation conf A. Dupas

Vendredi 14 novembre 2014 : Table ronde « Expériences et visions des astronautes français Futur de l’espace? »

A la naissance de l’activité spatiale, le premier choc psychologique fut le vol historique de Youri Gagarine le 12 avril 1961. Non seulement l’homme avait acquis la faculté d’envoyer des robots-satellites dans l’espace mais il était capable d’y aller lui-même… 

Mardi 13 mai 2014 : Conférence « Le Vol en Impesanteur, de la recherche scientifique aux vols publics »par Jean-François Clervoy, astronaute de l’ESAprésident de Novespace,  Stéphane Pichené, pilote d’essai, pilote de l’Airbus A300 Zéro-G,  Sébastien Rouquette, docteur en planétologie, chef de projet vols paraboliques au CNES, Frank Lehot, médecin aéronautique et instructeur Zéro-G, et Jacques Rougerie, architecte, membre de l’Institut.

Depuis les années cinquante, les vols paraboliques en avion permettent de recréer l’état d’impesanteur pour mener des recherches scientifiques et entrainer les astronautes avant leurs missions spatiales. Ils sont désormais accessibles au public qui peut maintenant découvrir la sensation « extraterrestre » de voler en impesanteur ...

Lundi 14 avril 2014 : conférence « L’Art en Orbite », par Pierre Comte, plasticien.

« Si la conquête spatiale n’existait pas, le Space Art n’existerait pas ». C’est à un dialogue art-science que se confronte la démarche du plasticien Pierre Comte. Après une carrière allant du graphisme à l’art cinétique, le concept du Space Art nait en 1979. Il devient alors l’inspirateur en France de la filière des structures gonflables spatiales, le réalisateur de symboles géants visibles à hauteur des satellites et le créateur de minuscules objets cinétiques ne pouvant exister qu’en apesanteur…

 

Vendredi 17 mai 2013 : « Apogeios, 10.000 habitants dans l’Espace » par Pierre MARX, ancien directeur de la prospective du CNES, et Olivier BOISARD, ingénieur conseil, professeur à l’Ecole Centrale de Lille.

Inspiré des « îles spatiales » conçues dans les années 70 par l’ingénieur et chercheur américain Gérard K. O’Neill, et de réflexions initiées dans le cadre de l’association « Prospective 2100 »,  Apogeios est un concept de cité spatiale de 10.000 habitants imaginé par Pierre Marx et Olivier Boisard. Les auteurs ont reçu pour ce projet le prix 2011 « Architecture, Technologie et Design de l’Espace » décerné par la Fondation Jacques ROUGERIE de l’Institut de France (Académie des Beaux-Arts).

Lundi 17 décembre 2012 :  « Il y a 50 ans : Telstar, une opportunité pour la France » par Michel GUILLOU, docteur en Histoire des techniques, est chercheur associé à l’UMR IRICE/CRHI (Centre de recherche en histoire de l’innovation) Paris-Sorbonne.

Peu de temps après le lancement de Spoutnik, en octobre 1957, des projets de satellites de télécommunications se mirent en place sous l’égide de la NASA, et d’opérateurs privés comme AT&T. En France, le Centre national d’études des télécommunications (le CNET, centre de recherche des PTT) allait porter l’ambition nationale pour participer à ces projets. Après une réception réussie du satellite passif Echo, en août 1960, dans la région parisienne avec un équipement modeste, et quelques expériences sans grande envergure à Nançay, les yeux étaient maintenant fixés vers la Bretagne, à Pleumeur-Bodou, où se préparait une nouvelle expérimentation avec un satellite actif.

 

Commission Dirigeables

Animée par des professionnels en activité des dirigeables, la commission participe au développement des dirigeables. Tous les domaines de la conception, de la construction et des opérations de ces appareils y sont abordés. La commission, en relation avec d’autres associations, se réunit une fois l’an. Tous les adhérents de l’Aéro-Club sont invités à participer.

Objectifs Généraux

Histoire, Arts et Lettres (HAL) a pour mission de sauvegarder la mémoire des noms illustres de l’aviation et de conserver le souvenir de ses événements mémorables.

Dans la production littéraire et artistique, la commission HAL s’efforce d’inventorier et de mettre en valeur les textes, documents, objets, réalisations audiovisuelles, témoins de son histoire.

Président de la commission : Philippe LACROUTE
Vice-président : Jean-François FEUILLETTE
Secrétaire : Laurent ALBARET

Le dernier carnet de vol de Saint-Exupéry légué à l’Aéro-Club de France

C’est avec une grande émotion qu'à l’occasion de la remise des Prix de la Commission Histoire, Arts et Lettres, M. Robert Boname a légué à l’Aéro-Club de France le dernier carnet de vol d’Antoine de Saint-Exupéry.

Contrairement au carnet de bord, le carnet de vol « reste au sol » et sert à répertorier les missions d’un pilote (type, dates et heures de départ et d’arrivée, cumul des heures de vol, commentaires…). C’est ainsi que le carnet de vol en question se termine par cette annotation tragique du Commandant Gavoille au 1er août 1944 :  « Mission Photo sur le sud de la France – Non rentré… ».

 

 

Prix Littéraires 2018 

Fidèle à une tradition remontant à 1925, la Commission Histoire, Arts & Lettres de l’Aéro-Club de France décerne des prix et diplômes aux meilleures œuvres littéraires récentes ayant un rapport culturel avec l’aviation.
Le 14 mai dernier, l’Aéro-Club de France organisait dans ses salons, la remise de ces prix aux lauréats de cette année.

Le palmarès 2018 a distingué les ouvrages suivants :

Grand Prix littéraire de l’Aéro-Club de France
Georges Guynemer, Jean-Marc Binot, Editions Fayard
Prix de l’Aéro-Club de France
La pointe du diamant, Yannick Piart, Editions Nimrod
Prix Charles Dollfus 
Correspondance et journal de campagne 1914-1917,  Lieutenant Nissim de Camondo, Editions Les Arts Décoratifs
Prix Alphonse Malfanti 
Cockpits, Jean-Luc Beghin, Editions Paquet
Diplôme de l’Aéro-Club de France
Paris à la conquête du ciel, Frédéric Borel, Editions Parigramme
Diplôme de l’Aéro-Club de France
Piloter à l'ancienne, Fabrice Dubost, Editions Cépaduès
Diplôme de l’Aéro-Club de France
Aircraft, Le Corbusier, Editions Parenthèses

 

 

Palmarès 2017

Grand Prix littéraire de l’Aéro-Club de France
La Chute d'Icare, Jean-François Roseau Editions de Fallois
Grand Prix littéraire de l’Aéro-Club de France
Roland Garros, Mémoires, Editions Phébus
Prix de l’Aéro-Club de France
L'imaginaire de l'aviation pionnière, Françoise Lucbert et Stéphane Tison, Presses Universitaires de Rennes
Prix Charles Dollfus 
Du Vampire au Mirage 4000,  François Besse, Editions François Besse
Prix Alphonse Malfanti 
Henry Potez, une aventure industrielle, Stéphane Demilly et Sylvain Champonnois, Editions Privat
Diplôme de l’Aéro-Club de France
Rallye le dernier des Morane, Roger Gaborieau, Editions Bleu ciel diffusion
Diplôme de l’Aéro-Club de France
Ma licence de pilote privé d'avion, Annie Lecomte-Monnier, Editions Maxima
Diplôme de l’Aéro-Club de France
Angel Wings, Romain Hugault et Yann, Editions Paquet

 

 

Prix littéraires 2017

 

 

Palmarès 2015

Grand Prix littéraire de l’Aéro-Club de France
La Grande Guerre à tire d’ailes, Correspondance de deux frères dans l’aviation (1915-1918)Edition établie par Jacques Resal & Pierre AllorantEncrage 2014
Prix de l’Aéro-Club de France
Super Constellation, L’influence de l’aéronautique sur les arts et la culture, Christoph AsendorfAvant-propos Angela Lampe, Macula 2013
Prix Alphonse Malfanti 
L’Emprise du Vol, Sous la direction de Nathalie Roseau & Marie Thébaud-Sorger, MêtisPresses 2013
Prix Charles Dollfus 
José Falco pilote de chasse, dernier as de la guerre d’Espagne dans le ciel catalan, Pierre ChallierPrivat 2013
Diplôme de l’Aéro-Club de France
Ceux de Normandie-NiémenYves DonjonAstoure 2014

La sélection littéraire de la Commission

Objectif Soleil
L’aventure SolarImpulse
Bertrand Piccard & André Borschberg
Editions Stock 2017 – 356 pages – 22 €

Ce récit à quatre mains du premier tour du monde en avion solaire, 43 000 kilomètres sans une seule goutte de carburant, est à lire de toute urgence !
Cette histoire à rebondissements est l’aboutissement de treize ans de collaboration entre ces deux  « pionniers de l’avenir » que sont Bertrand Piccard et André Borschberg.
On sait qu’il n’y avait qu’un seul siège dans l’avion et qu’ils ont dû voler à tour de rôle, aussi ont-ils écrit ce livre comme ils ont vécu cette aventure. C’est à dire ensemble mais à tour de rôle, donnant à chaque étape et péripétie le point de vue singulier de l’un et de l’autre, ce qui donne au récit un relief et un intérêt particulier. S’ils n’ont jamais cessé de croire à leur rêve et de travailler de concert à sa réussite, nombreux furent les obstacles et les difficultés techniques et humaines sur un chemin parsemé d’embûches de tous ordres. On découvre avec intérêt le mélange de complicité et de lutte de ces deux hommes à la forte personnalité. Ils ont dû apprendre à partager leurs vols, leurs efforts, leurs joies et leurs egos, parfois leurs larmes. L’amitié de ces deux « rêveurs d’action » sortira renforcée par la traversée de tant d’épreuves partagées. Le message final prononcé par Bertrand Piccard sur le tarmac d’Abou Dhabi à l’issue de l’aventure est un exemple de modestie qui mérite d’être cité : « Davantage qu’une première dans l’histoire de l’aviation, Solar Impulse est une première dans l’histoire de l’énergie. Nous avons volé 40 000 kilomètres sans carburant, maintenant, c’est votre tour de prendre le relais /…/ Le futur est propre, le futur c’est vous, le futur c’est maintenant. Bonne chance ! »

Le 27 février 2017, l’Aéro-Club de France a décerné sa Grande Médaille à Bertrand Piccard et André Borschberg pour l’extraordinaire aventure de SolarImpulse II.

 

Piloter à l'ancienne

Piloter à l’ancienne
Fabrice Dubost
Editions Cépaduès 2017 – 152 pages - 22,75 €

Les éditions toulousaines Cépaduès bien connues des aérophiles pour leurs manuels pédagogiques et techniques de pilotage et pour leur belle et originale Aérocollection de nos amis J. Bellis et J. Molveau, vient de publier un livre « épatant » : Piloter à l’ancienne .
L’auteur, Fabrice Dubost, pilote planeur, avion et instructeur ULM et professeur, partant du constat de l’évolution des techniques de pilotage des débuts de l’aviation à aujourd’hui nous fait « revisiter » l’art et les clés du pilotage à travers un siècle d’aviation. La grande originalité de ce livre passionnant est de mettre le lecteur en situation d’aborder et de comprendre au fil des chapitres, les différentes manœuvres de base du pilotage en fonction du type d’avion de l’époque considérée. Il s’agit en fait de comprendre les manières de piloter à travers les âges en suivant les vols de quatre pilotes fictifs et transposer dans leurs actions l’enseignement des manuels et consignes de leur temps. En un clin d’œil à l’histoire de l’aviation, quatre grandes périodes servent ainsi d’exemples et de références. Les débuts de l’aviation seront évoqués par le pilotage à l’intuition tel qu’a pu le pratiquer Ferdinand Ferber. L’entre-deux-guerres et le pilotage aux sensations est évoqué à travers Maryse Bastié. L’après-guerre et le pilotage basé sur les repères visuels se référe à la génération d’André Turcat et enfin l’époque contemporaine, ère du pilotage aux paramètres où la technologie est au service du pilote, est illustrée par la référence à Virginie Guyot, première femme leader de la Patrouille de France. Un livre très original et rafraîchissant, intelligemment illustré qui nous fait connaître les bonnes pratiques de nos anciens et par là même nous conduit à enrichir notre expérience de pilotage d’aujourd’hui. Un bel exemple de culture aéronautique vivante. A lire !   

 

Georges Guynemer
Jean-Marc Binot
Editions Fayard 2017 -  395 pages – 24 €

Encore une nouvelle biographie de Georges Guynemer ! C’est ce que nous nous sommes dit devant la couverture de cette nouvelle parution… Après celle de Jacques Mortane, en 1919, L’as des as, Georges Guynemer suivra la plus célèbre et la plus hagiographique, celle d’Henri Bordeaux La vie héroïque de Guynemer publiée en 1920 chez Hachette et régulièrement rééditée, des dizaine d’autres auront suivi dans l’entre deux guerres et durant les années d’occupation, période où le moral des français avait bien besoin de se réchauffer à l’évocation de héros sublimés... En 1986 Jules Roy jeta un pavé dans la mare avec sa biographie iconoclaste Guynemer, l’ange de la mort. A l’époque, le Grand prix littéraire de l’AéCF qui lui fut attribué ne fut pas du goût de tout le monde et valut à l’Aéro-Club un certain nombre de démissions fracassantes. On avait touché à l’idole ! Depuis, l’étoile du héros a bien pâli et pour les jeunes générations le nom de Guynemer n’évoque souvent plus grand-chose d’autre que le nom d’une rue ou d’un collège. Il était sans doute temps de revenir sur le sujet avec une approche historique sérieuse et objective. Voilà qui est fait et bien fait. L’auteur de cette nouvelle et importante biographie, Jean-Marc Binot, journaliste diplômé en histoire et en sciences politiques, a écrit là un ouvrage qui renouvelle tout à fait le sujet. Rédigé à partir d’archives en partie inédites, en particulier celles de la famille Guynemer, ce travail dépasse le stade de l’épopée pour approcher celui de l’histoire, en soulignant les conditions qui ont permis la construction du « mythe Guynemer » notamment une aéronautique militaire débutante à la recherche d’une figure de proue et la nécessité d’une propagande politique qui avait besoin de fabriquer des héros.

Un travail sérieux, riche en notes, en références bibliographique, index, sources, 121 illustrations dont quelques rares documents inédits, apparemment rien ne manque à cet ouvrage qui restera probablement longtemps l’ouvrage de référence sur le sujet.

 

 

L'As et le major

L’As et le Major
Lettres du ciel de la Grande Guerre
Edition établie par Jacques Resal & Pierre Allorant
Editions Encrage 2017 – 148 pages - 23 €

Pierre Allorant et Jacques Resal avaient obtenu en 2015 le Grand Prix littéraire de l’Aéro-Club de France pour leur remarquable ouvrage : La Grande Guerre à tire d’ailes. Correspondance de deux frères dans l’aviation (1915-1918). Pour notre plus grand plaisir d’aérophile et d’amateur d’Histoire, ils récidivent aujourd’hui avec ce nouvel opus : L’As et le Major, Lettres du ciel de la Grande Guerre. Il s’agit cette fois de la correspondance (1914-1918) entre Albert Deulin et son beau-frère le major Henri Meunier, médecin à l’hôpital militaire de Pau.
Albert Deulin, né à Epernay en 1890, commence la guerre dans la cavalerie avant de passer à l’aviation. Il est breveté pilote militaire en mai 1915. Après ses premières victoires il va bientôt commander une escadrille. Blessé à trois reprises, titulaire de vingt victoires homologuées, de treize citations, Croix de guerre et Légion d’honneur il correspond régulièrement avec sa sœur Elisabeth et leur beau-frère Henri Meunier major passionné d’aviation. Ces deux correspondances croisent les regards de deux beaux-frères humanistes et cultivés dans le ciel de la Grande Guerre. Avec eux nous pénétrons au cœur de cette arme nouvelle, l’aviation de chasse, et de ses combats épiques avec en arrière plan le récit du quotidien d’un service de santé militaire de l’arrière, dans une ville de Pau au passé aéronautique tout récent et à cette époque bondée de parisiens et d’étrangers réfugiés.

Un ouvrage passionnant riche de nombreuses notes documentaires et contextuelles qui ajoutent à l’intérêt de la lecture.

 

Les Avions de Roland Garros
Henri Conan
Collection Mémoires de l’hydraviation 2017 – 60 pages - 20 €

Une belle petite publication d’Henri Conan, président de l’association « Mémoires de l’hydraviation » réalisée en complément de l’exposition « Roland Garros, héros de la Méditerranée » organisée par cette même association. Ce petit livre est un heureux  complément, joliment illustré, des Mémoires de Roland Garros récemment éditées par Phébus et lauréat de notre Grand Prix littéraire spécial 2017. On y retrouve en effet dans l’ordre chronologique et au fil des exploits, records, courses et raids, toutes les machines utilisées par Garros. Entre sa première « Demoiselle » achetée à Santos-Dumont en mai 1910, au Spad XIII de sa dernière et fatale campagne, on croise le Morane-Saulnier « H » de la traversée de la Méditerranée, le Morane-Saulnier « G » de la Coupe Schneider et le célèbre Morane-Saulnier « L » Parasol, premier véritable avion de chasse grâce au dispositif de tir à travers l’arc de l’hélice équipée de déflecteurs de balles en acier.

Une riche iconographie complète agréablement ce très sympathique ouvrage.  

L'humour dans l'air

L’Humour dans l’air
Sous la direction d’Ariane Gilotte
Collection Mission Mémoire de l’Aviation civile
AéCF-DGAC – 65 pages (parution hors commerce)

Pour conclure cette chronique, on a le plaisir de signaler la parution d’un document aussi curieux qu’émouvant, une sélection d’images anciennes provenant de la très riche collection de Jean-Michel Amirault, collectionneur passionné qui aura consacré sa vie au service de l’aéronautique. Ancien président de la commission Histoire, Arts et Lettres, diplomate pour le compte d’Air France, il a été un aérophile passionné, un érudit visionnaire attaché à enrichir et transmettre sa passion de la culture aérienne. Ariane Gilotte, responsable de la Mission Mémoire de l’Aviation civile, a composé avec art cette anthologie d’images historiques illustrant un aspect culturel assez peu connu des choses de l’air. Les lecteurs que nous sommes attendent impatiemment la suite…

Qui sommes-nous ?

La commission Aviation Humanitaire et de Solidarité de l’Aéro-Club de France a pour vocation de faire connaître, soutenir et encourager les actions généreuses, le dévouement et la solidarité qui se développent dans le monde de l’aéronautique.

Ses objectifs sont :

  • 1. De rapprocher et d’établir des liens privilégiés entre les différentes associations et organismes humanitaires ayant un lien avec l’aéronautique.
  • 2. De promouvoir lesdites associations en organisant toute manifestation visant le public et/ou les médias (réunions, débats, tables rondes, évènements de presse…)
  • 3. D’assurer le relais avec les pouvoirs publics et d’apporter aide et conseils aux associations à l’occasion de leurs démarches auprès des instances administratives et étatiques.
  • 4. D’être le porte-parole et l’interprète du monde associatif de l’aéronautique auprès des grandes entités commerciales et industrielles œuvrant également dans l’aéronautique.

La commission Aviation Humanitaire et de solidarité apporte son concours et fait profiter de son expérience et de sa notoriété tous ceux qui, dans son domaine de compétence, en expriment le besoin.

Pour toute information, contacter :

Marie-Christine LITTON
Tel : 06 80 57 81 09
Fax : 02 72 68 56 76
Mail : mcl@mclitton.com

Le Bureau et les Membres

Le Bureau :

Président
Frédérique CHARDONNET Vice-Présidente
Marie-Pascale LARGILLIERE Vice-Présidente
Marie-Christine LITTON Secrétaire Générale
René ARLERY  Ancien Président
Jean-Claude GERIN Ancien Président
Marcel POULET Ancien Président
Brigitte DELORT 
Annie LE BOURVELLEC 

Les Membres :

Jocelyne BIGUET de CHITEL
Jean DECOUX
Laure GUISSET
François HELLERINGER
Ghislaine LACAZE
Gilles LE GUEN
Marie-Aline LIMOUZIN-LAMOTHE
Alain MARTIN ST LAURENT
Jean-Claude ROUMILHAC

Les Associations partenaires

ACTING FOR LIFE

Prix d’Honneur 2015

« La Vie, pas la survie »
Acting for Life France est une organisation de solidarité internationale, fondée par des cadres et dirigeants d’entreprises, en partenariat avec les Salésiens de Don Bosco, la Compagnie de Jésus, et des organisations locales partageant cette vision du monde où chacun a sa place, dans une dynamique de développement intégral, responsable, durable et fraternel.

Site : www.acting-for-life.com
E-mail : contact@acting-for-life.org

 

L’Aéro-Club des Sourds de France

L’Aéro-Club des Sourds de France, créé en 1996 à l’Aéro-Club de France, est la première association créée en Europe par des pilotes sourds pour pilotes et aviateurs sourds et malentendants.

Site : www.volez.com/aeroclub-sourds
E-mail : aeroclub.sourds@wanadoo.fr

 

L’Aéro-Club Paul Louis Weiller
Association aérienne de personnes handicapées physiques, jumelée avec l’association des pilotes de l’Aéro-Club de France

Prix de la Commission Aviation Humanitaire 1998

L’Aéro-Club Paul Louis Weiller permet aux handicapés des membres inférieurs de pouvoir voler à bord d’avions équipés simultanément de commandes pour valides et de commandes manuelles qui ramènent à la main le palonnier (rebaptisé « malonnier »), les gaz et la commande centrale de frein. Son objectif premier est de former ces personnes handicapées au brevet de pilote (PPL).

Site : www.aeroclub-plweiller.fr 

E-mail : contact@aeroclub-plweiller.fr

 

Aéro-Partage

Prix d’Encouragement 1999

Créée en 1997 au sein de la compagnie aérienne Corsair, Aéro-Partage est une association ayant pour but de mettre les compétences aéronautiques de ses membres au service des causes humanitaires. Ses membres actifs font partie de toutes les catégories professionnelles de Corsair : navigants, mécaniciens, personnels administratifs et commerciaux, chacun met ses compétences propres au service d’une seule cause : aider ceux qui en ont le plus besoin.

Site : www.aero-partage.org
E-mail : aaeropartage@corsair.fr

 

ALliance pour le DEveloppement contre la pauvreté par la FInance

Prix d’Honneur 2013

Aldefi a repris l’idée de Muhammad Yunus qui a créé en 1976 la Grameen Bank : « La banque des pauvres ». Cette association met en place des micro-crédits qui sont des prêts de faible montant pour de courtes durées, à des taux raisonnables afin de permettre à des personnes de démarrer ou de relancer une petite activité agricole ou économique permettant à une famille de vivre décemment. Les femmes sont les principales bénéficiaires de ces prêts. Depuis sa création en 2002, ALDEFI est intervenue au Togo, au Maroc, au Mali, au Burkina Faso et au Bénin.

Site : www.aldefi.org
E-mail : aldefi-ong@orange.fr

 

Les Mirauds Volants

Prix d’encouragement 2013

L’association en six points :

  • Organisation de stages permettant à des personnes handicapées de la vue (aveugles ou mal-voyantes selon les définitions légales), de s’initier ou de se perfectionner au pilotage monitoré des avions, planeurs, ULM et de tout autre aéronef leur étant accessible.
  • Aide à l’intégration des personnes handicapées de la vue (aveugles ou mal-voyantes selon les définitions légales) en aéro-club, club vélivole ou d’ULM ou dans toute autre association à but aéronautique.
  • Accès des personnes handicapées de la vue à la culture aéronautique par l’organisation de visites adaptées dans les lieux susceptibles d’intéresser les adhérents et par la mise en place d’une bibliothèque de prêt concernant les divers domaines aéronautiques et proposant des ouvrages adaptés accessibles aux divers degrés du handicap susvisé.
  • Organisation de stages de découverte du milieu aéronautique ou de toute autre manifestation visant à promouvoir nos activités auprès des publics concernés.
  • Adaptation et transcription en caractères agrandis, Braille, dessins en relief, supports audios, supports informatiques, des documents pédagogiques et techniques permettant aux pilotes handicapés de la vue d’accéder aux connaissances théoriques qui leur sont nécessaires.
  • Accès à des formations professionnelles permettant à des personnes handicapées de la vue, d’aborder les professions aéronautiques auxquelles elles peuvent prétendre.

Site : www.mirauds.volants.free.fr
E-mail : mirauds.volants@free.fr

 

Au fil de la vie

Prix d’Encouragement 2009

Le plan de « lutte contre le Noma au Mali » développé par Au fil de la vie s’articule autour de la prévention, par des missions de sensibilisation de la population, de la prise en charge médicale des cas rencontrés, de la détection des cas de séquelles dans les villes et en brousse, de l’organisation de missions chirurgicales sur place au Mali, et de la lutte contre la malnutrition, par la distribution de Spiruline et la création d’une « Ferme de Production de Spiruline » à Mopti.

Site : www.aufildelavie.org
E-mail : aufildelavie@aol.com

 

Aviation Sans Frontières

Prix d’honneur 2000

Depuis 35 ans Aviation Sans Frontières met ses compétences et celles du monde aéronautique au service de grandes causes humanitaires. Reconnue d’utilité publique depuis 1993, ASF est partenaire du Conseil économique et social des Nations Unies et de l’Office d’aide humanitaire de la Commission européenne. Ses missions majeures à l’international sont l’accompagnement d’enfants en urgence de soins, l’escorte de réfugiés, l’acheminement de produits de première nécessité partout dans le monde et l’appui aérien, grâce à ses propres avions basés en Afrique, à plus de 100 structures humanitaires. En France elle permet de faire découvrir à des personnes handicapées ou à des jeunes isolés le monde de l’aérien avec les missions Ailes du Sourire et e-Aviation.

Site : www.asf-fr.org
E-mail : asfparis@asf-fr.org

 

Aéroclub Castel-Mauboussin

Prix d’Honneur 2011

Fondée en 1996, l’ACM, s’est fixée pour objectif de mettre le patrimoine aéronautique au service de l’intégration professionnelle des personnes handicapées dans les métiers de l’aérien (sol et vol). Pour y réussir, deux moyens complémentaires sont mis en œuvre  : une école de pilotage dénommée « Centre de Formation Aéronautique Saint- Saint-Exupéry », un conservatoire composé d’aéronefs anciens.

Site : http://www.castel-mauboussin.com/
E-mail : luc.adrien@wanadoo.fr

 

Entraide de l’Association Nationale des Officiers de Réserve de l’Armée de l’Air

Au début des années soixante, la fonction « entraide » est devenue tellement importante pour l’ANORAA que le besoin s’est fait sentir de créer une association séparée pour la gérer. Cette association, c’est l’EANORAA. Ses membres sont, statutairement, les mêmes que ceux de l’ANORAA auxquels elle offre toutes les formes d’assistance à sa portée : matérielle, juridique, administrative et morale.

Site : www.anoraa.org
E-mail : siege@anoraa.org (préciser que le mail est destiné à L’EANORAA)

 

Équipe Légère d’Intervention de Secours Aéroportés – MEDICOPTERE
Une association de spécialistes du secours d’urgence international à taille humaine

Prix d’Encouragement 2004

Fondée en 1991, ELISA est une organisation aéromédicale de secours d’urgence. Ses équipages médicaux interviennent dans le monde entier pour médicaliser des hélicoptères militaires ou d’état.
ELISA-MEDICOPTERE intervient essentiellement en post catastrophe naturelle mais peut également assurer des escortes médicales pour différents groupes (états, groupes industriels, VIP).
A ce jour les équipages d’ELISA-MEDEICOPTERE ont pris en charge plus de 70 000 personnes et sauvé directement plus de 400 personnes en France, Europe,  Amérique du sud, Amérique centrale, Asie et Afrique.
En France, ELISA-MEDICOPTERE utilise son gyrocoptère pour former ses assistants de vol et pour effectuer des opérations aériennes de surveillance, de reconnaissance ou de photographies.

Site : www.elisa-urgence.org
Blog : elisamedicoptere-overblog.com
E-mail : info.elisamedicoptere@gmail.com

 

Fondation Air France

Prix d’Honneur 2004

Créée en novembre 1992, la Fondation d’entreprise Air France vient en aide aux enfants et aux jeunes victimes des conflits, de la maladie, du handicap ou de la grande pauvreté. La Fondation poursuit, dans la discrétion, cet objectif qu’elle partage avec ses partenaires – associations, O.N.G., écoles, hôpitaux – dont elle épaule l’action en France et dans les pays où Air France est présente.

Que fait-elle ?
Sa démarche est basée sur la conviction que l’accès à l’éducation, aux loisirs, à la culture, à la formation constituent le meilleur bagage pour affronter le grand voyage de la vie. La Fondation soutient les projets d’associations ou d’O.N.G. ; facilite leur réalisation en leur apportant son soutien financier, technique, logistique, basé sur les ressources et les compétences d’Air France. Elle est à l’écoute des besoins des associations et prend parfois l’initiative de projets fédérateurs, dans ses champs d’intervention.

Site : www. airfrance.net
E-mail : mail.fondationaf@airfrance.fr

 

Fondation Aéroports de Paris

Prix d’honneur 2006

La fondation ADP créée sous l’égide de la Fondation de France a pour objet de soutenir des initiatives locales renforçant les solidarités de proximité. Elle prolonge en cela l’action d’ADP dans différents domaines socio-économiques et conforte ses efforts pour améliorer les relations sociales et la vie quotidienne des riverains des plates-formes aéroportuaires. Les projets associatifs, ou soutenus par une association, que la Fondation valorise, qu’ils soient culturels, éducatifs, sportifs, sociaux doivent permettre une meilleure insertion dans la société, faciliter la connaissance, développer le sens civique, promouvoir l’échange et la convivialité et renforcer les dimensions humaines de l’activité économique. Les responsables des projets soutenus par la Fondation ADP recevront ainsi un soutien financier pour les aider à réaliser l’action sélectionnée et à concrétiser leur effort d’aide et d’accompagnement de tous ceux qui ont besoin d’un appui pour surmonter les difficultés de l’existence.

Site : www. adp.net
E-mail : lafondation@adp.fr

 

Fondation des Œuvres Sociales de l’Air

La F.O.S.A a été créée en 1936, sous la tutelle du Ministère des Transports et du Ministère de la Défense. (Fondation reconnue d’utilité publique par décret du 19 février 1937). La Fondation  a pour mission de venir en aide financièrement et humainement aux personnels de l’Armée de l’Air, de la Direction Générale de l’Aviation Civile, de Météo France et à leurs familles qui sont en difficulté suite à un « accident de la vie » survenu à l’un des leurs. (Exception faite pour les accidents aériens pris en charge par les Ailes Brisées). Une grande partie des ressources provient de meetings aériens (3 en 2010, 3 en 2011, 1 en 2013, 1 en 2014).

FOSA : 24 rue de Presles 75015 Paris – Tél 01.53.69.69.88
Site  : www.fosa.fr
E-mail : fosa.social@orange.fr

 

La Passerelle

La Passerelle rassemble les navigants actifs et retraités de l’aviation civile, affiliés à CRPNPAC et parents d’enfants handicapés. L’association apporte ses conseils aux familles qui le souhaitent et un parrainage affectif aux enfants handicapés devenus orphelins. Un grand nombre de ces adultes handicapés sont placés sous protection par une mesure de tutelle ou de curatelle et l’association est soucieuse du devenir de ces orphelins et du bon usage de leurs ressources.

Site : http://www.crpn.fr/crpn/crpn_actionsociale_passerelle.html
Association La Passerelle
17 rue Paul Vaillant Couturier – 94310 Orly

 

Le Goéland
Association des personnes handicapées d’Air France

En France, plus de 1 % de la population est touchée par le handicap. C’est pourquoi, Le Goéland compte des hommes et des femmes bénévoles du groupe Air France qui se sont donnés la main, afin de venir en aide aux familles confrontées aux problèmes du handicap. Ensemble, ils apportent surtout un soutien moral à ceux qui en ont le plus besoin.

E-mail : deviennot@airfrance.fr
Association « Le Goéland »
1 avenue du Maréchal Devaux – 91551 Parray Vieille Poste

 

Les Ailes Brisées
Association d’Entraide aux Aviateurs en service aérien, Veuves, Orphelins et Ascendants

Prix de la Commission Aviation Humanitaire 1995

L’association Les Ailes Brisées a été officiellement créée en 1926 pour venir en aide aux victimes d’accident aérien survenu en service et à leurs familles. Elle intervient au profit de tous les navigants de l’aéronautique civile et militaire, que ceux-ci aient été ou non, membres adhérents de l’association. Aujourd’hui près de 3 000 veuves, orphelins, ascendants et blessés bénéficient de cette solidarité aéronautique. Elle s’est également donnée pour but de maintenir vivant le souvenir des disparus de l’aéronautique et prête son concours ou participe à de nombreuses manifestations et cérémonies commémoratives. Honorer le souvenir des disparus, aider leurs familles, rassembler les anciens combattants de l’armée aérienne ainsi que les navigants et anciens navigants civils et militaires, tel est donc le triple but poursuivi par Les Ailes Brisées.

Site : www.ailesbrisees.asso.fr
E-mail : ailes.brisees@ailesbrisees.asso.fr

 

Association les Chevaliers du ciel

Prix d'encouragement 2002

Cette association, créée en 1996, apporte à des enfants défavorisés par la vie ou la maladie quelques heures de bonheur autour d'un avion. Ces heures de réjouissance sont offertes à chacune des huit ou dix étapes d'un tour de France organisépar les Chevaliers du Ciel. Ce tour de France appelé "Rêves de Gosse" engage une vingtaine d'avions et d'équipages. A chaque étape, les équipages offrent des baptêmes de l'air à des enfants "ordinaires et extraordinaires" en collaboration avec les jeunes chambres économiques locales. des divertissements sont également proposés aux enfants en plus du vol qui demeure le point culminant de l'animation. Chaque année, un millier d'enfants bénéficient d cette merveilleuse journée.

Site : http://revesdegosse.fr/
E-mail : siege@chevaliersduciel.com
 

Nos actions

La commission décerne périodiquement :

  • un prix d'honneur qui récompense une association ou un organisme dont la notoriété est déjà établie
  • un prix d'encouragement qui récompense une association particulièrement méritante. Ce prix est accompagné d'un chèque.

Prix déjà attribués :

  • 1995 Les Ailes Brisées
  • 1997 S.S.N.A.M. (Service Social des Navigants de l’Aviation Marchande)
  • 1998 Aéro-club Paul Louis Weiller

Prix d’Honneur :

  • 1999 FAP (Force Aérienne de Projection)
  • 2000 ASF (Aviation sans Frontières)
  • 2001 Secours Aérien Français (SAF Hélicoptères)
  • 2002 Convoyeuses de l’Air (Escadrille Aérosanitaire )
  • 2004 Fondation D’entreprise Air France et ORBIS France
  • 2006 Fondation d’Entreprise Aéroports de Paris
  • 2009 Groupement Central des Formations Aériennes de la Gendarmerie
  • 2011 Castel Mauboussin
  • 2013 ALDEFI
  • 2015 ACTING FOR LIFE
  • 2017 Moyens Aériens de la Sécurité Civile

Prix d’Encouragement :

  • 1999 Aéro-Partage
  • 2000 Respaix
  • 2001 Air Solidarité
  • 2002 Les Chevaliers du Ciel
  • 2004 ELISA médicoptères
  • 2007 OASIS AF
  • 2009 Au Fil de la Vie
  • 2011 SASF
  • 2013 Les Mirauds Volants
  • 2015 Peuples d’Himalaya
  • 2017 Aéro-Club des Sourds de France

Cette commission est présidée par Olivier Ripoche.
Celle-ci a pour but de défendre et de rassembler tous les acteurs de l’Hydraviation en France.

Présentation
La commission Innovation Technologique a pour principale mission d’opérer une veille et de recenser les projets aéronautiques et spatiaux innovants, tant sur des critères d’environnement, de construction, de réduction des coûts que d’esthétique.

Historique
Au début du siècle, l’Aéro-Club de France offrait le poids en or de l’avion vainqueur des premières coupes aéronautiques du monde. En 2005, dans un souci de respect de la tradition d’aide aux nouvelles technologies, l’Aéro-Club de France a mis au point, avec IBM, un Prix d’Innovation Technologique pour lequel il organise, tous les 2 ans, une remise de prix récompensant les inventeurs d’objets volants ou de systèmes qui touchent de près le domaine aérospatial.

2013

Prix de l’Innovation Technologique Edition 2013

Les membres du Grand Jury :

  • Claude Lelaie, président de la Commission Innovation Technologique
  • Hervé Rolland, vice-président Software Group IBM France
  • Michel Davesne, directeur technique Software Group IBM France
  • Dominique Hedon, ingénieur conseil DHC3
  • Hervé Darmon, directeur Fusion-Acquisition Groupe Industriel et Technologique
  • Marie-Françoise Scibilia, Jean-Claude Bourdeaud’hui et Martine Dufour, membres de la Commission innovation technologique

 

Quatre projets ont été primés ::

– Un grand prix décerné à Daniel Gigan pour son «système d’évitement pour les drones »
– Deux deuxièmes prix ex aequo décernés à :

  • Bernard Cetier pour son « parachute de secours pour voilures tournantes »
  • Stéphane Querry pour son « tube Pitot intégrant un capteur de vibrations »

– Un quatrième prix au projet étudiant ESTACA «RLPS, fusée tractée larguant un aéronef»

La remise des prix :

Elle s’est déroulée sur la terrasse de l’AéCF en présence de :

  • Odile Cherel, directrice du cabinet de Patrick Gandil, directeur général de l’aviation civile
  • Maxime Coffin, chef de la mission de l’aviation légère, générale et des hélicoptères
  • Claude Lelaie, président de la Commission Innovation Technologique
  • Louis Le Portz, président de l’AéCF
  • Hervé Rolland, vice-président Software Group IBM France

Après la cérémonie :

 

2011

Edition 2011

Prix de l’Innovation Technologique Air et Espace 2011

La remise des Prix a eu lieu sur la terrasse de l’Aéro-Club de France lors du Salon du Bourget, jeudi 23 juin en présence de Madame Nathalie Kosciusko-Morizet et de Monsieur Bertrand Piccard.

Les prix ont été dotés par IBM, notre partenaire, d’un montant total de 10 000 Euros

La cérémonie de remise des Prix a eu lieu le 23 juin sur la terrasse de l’Aéro-Club de France au Salon du Bourget.

 

Un jury prestigieux :

  • Monsieur Claude LELAIE, Special Advisor to CEO (Airbus) et président de la commission Innovation Technologique
  • Monsieur Bertrand PICCARD, co-fondateur de SOLAR IMPULSE
  • Monsieur Jean-François GEORGES, Président de l’Aéro-Club de France
  • Monsieur Eric LEVEUGLE, Directeur secteur Industrie (IBM)
  • Monsieur Jean-Marc LE BER, Directeur secteurs Aéronautique, Défense & Electronique (IBM)
  • Monsieur Hervé DARMON, Directeur Fusion-Acquisition (DCNS GROUP)
  • Monsieur Jean-Claude BOURDEAUD’HUI, membre de la commission Innovation Technologique

Les lauréats dans chaque catégorie :
La dotation principale à partager entre les trois catégories ci-dessus, d’un montant total de 10 000 euros, provient de la société IBM, partenaire de l’Aéro-Club de France.

Le 1er prix a été accordé à Monsieur Patrice Radiguet
représentant l’association « Les Mirauds Volants », pour son Soundflyer II, dispositif sonore et vocal pour les pilotes malvoyants (catégorie « prototype »).

Le 2e prix a été remis pour le projet catégorie « maquette » à :

Monsieur Philippe TIXIER
pour son DS 900, dirigeable habité à coque rigide et fond plat

Le 3e prix, ex aecquo, à :

Monsieur Eric DAUNAY
pour son planeur propulsé par de l’eau et de l’air comprimé (catégorie « papier »)

Monsieur Charles PLACHOT
pour son avion sans pilote de reconnaissance multirôle à bas coût (catégorie « prototype’).

Le Prix de l’Innovation Technologique est ouvert à tous les projets individuels ou associatifs présentant une innovation dans les domaines de l’Aéronautique et du Spatial.

Aussi, que vous ayez un projet dont le bien-fondé se démontre sur le papier, une maquette ou un projet en phase de réalisation, vous êtes invité à prendre contact au plus vite avec l’Aéro-Club de France afin de remplir le dossier qui vous permettra de concourir pour ce Prix prestigieux.

 

2009

Edition 2009

Lauréats du Prix 2009

La cérémonie de remise des Prix a eu lieu le 18 juin sur la terrasse de l’Aéro-Club de France au Salon du Bourget.

 

Un jury prestigieux :

  • Monsieur Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’Etat chargé des Transports
  • Monsieur Daniel CHAFFRAIX, Président d’IBM France
  • Monsieur Jean-François GEORGES, Président de l’Aéro-Club de France
  • Monsieur Frédéric ALLARD (IBM)
  • Monsieur Gérard FELDZER (Directeur du MUSEE DE L’AIR ET DE L’ESPACE)
  • Le Général Vincent LANATA (Ancien Chef d’Etat Major de L’ARMEE DE L’AIR)
  • Monsieur Claude LELAIE, Président de la Commission Innovation Technologique (AIRBUS)
  • Monsieur Jean-Georges MALCOR (THALES)
  • Monsieur Jean-Luc PUGNET (IBM)

 

Les lauréats dans chaque catégorie :

La dotation principale à partager entre les trois catégories ci-dessus, d’un montant total de 10 000 euros, provient de la société IBM, partenaire de l’Aéro-Club de France.

 

Le Grand Prix a été accordé à Monsieur Mathieu PLACHOT
pour son projet maquette La Surveillance Spectrale Systématique « Le dispositif S3 ». A 20 ans, il explique que l’écoute experte associée à l’analyse spectrale des bruits d’un moteur devient une méthode de diagnostic capable de détecter des défaillances naissantes.

 

Le 2e prix ex-aequo remis pour les projets prototypes et le projet papier a été remis à :

Monsieur Hubert CHRETIEN
pour son Système d’ouverture pour parachute de secours radio-commandé par l’instructeur;

Madame Anne LAVRAND 
pour son avion électrique « Electra » qui a volé pour la première fois en décembre 2007 ;

Mademoiselle Loréline DUMONT 
représentant l’école ESTACA, pour son « Greenway System » :
motorisation électrique des roues d’un avion de ligne permettant un déplacement « plus propre » au sol.

2007

Edition 2007

Lauréats du Prix 2007

La cérémonie de remise des Prix a eu lieu le 21 juin sur la terrasse de l’Aéro-Club de France au Salon du Bourget.

 

Un jury prestigieux :

  • Monsieur Dominique BUSSEREAU, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre d’Etat, Ministre de l’Ecologie, du Développement et de l’Aménagement Durables, chargé des transports
  • Madame Claudie HAIGNERE, Cosmonaute, ancien Ministre de la Recherche
  • Monsieur Jean-François GEORGES, Président de l’Aéro-Club de France
  • Monsieur Dominique HEDON, Directeur Général de SAFRAN
  • Monsieur Thierry KUNICKI, Directeur IBM
  • Monsieur François LEVELUT, Directeur IBM
  • Monsieur Bruno STOUFLET, Directeur Technique DASSAULT-AVIATION
  • Monsieur le Général Stéphane ABRIAL, Chef d’État-Major de l’Armée de l’Air (représenté)

 

Les lauréats dans chaque catégorie :

La dotation principale à partager entre les trois catégories ci-dessus, d’un montant total de 10 000 euros, provient de la société IBM, partenaire de l’Aéro-Club de France.

 

Catégorie 1 : projet d’étude « papier »

1er : Monsieur Pierre VENUAT – récompensé à hauteur de 2000 euros
robot découpeur de fuselage d’avions en fin de vie

2ème : Monsieur Rémi BRUNET– récompensé à hauteur de 500 euros
Matériaux auxétiques et rivets aéronautiques

3ème : Monsieur Michel AGUILAR – récompensé à hauteur de 500 euros
projet XPlorair

 

Catégorie 2 : Projet à l’état de « maquette »

1er : Monsieur Jean-Pierre HOCHART – récompensé à hauteur de 2000 euros
Parawat : dispositif de propulsion électrique pour paramoteur

2ème : Monsieur Sylvain SCHWARTZ – récompensé à hauteur de 500 euros
Gyrolaser

3ème : Monsieur Hubert ZOLTAN – récompensé à hauteur de 500 euros
Aile pour aéronef léger

 

Catégorie 3 : Projet à l’état de « prototype »

1er : Monsieur Michel DESCLAUX – récompensé à hauteur de 3000 euros
Moteur tricylindre (indépendants) en étoile

2ème : Monsieur Paul PUJOL – récompensé à hauteur de 500 euros
Memo, enregistreur de vol miniaturisé

3ème : Monsieur Jean-Yves HONSTETTRE – récompensé à hauteur de 500 euros
projet Marcel 01

 

Communiqué de Paul Pujol,
2nde place en catégorie prototype avec le projet BTS MEMO

Après les honneurs du Prix de l’Innovation Air et Espace 2007 lors du dernier salon du Bourget, le système BTS MEMO vient d’être retenu par la Direction Technique Nationale de la Fédération Française Aéronautique pour initier un ambitieux programme d’étude et de recherche consacré à la voltige aérienne et à la formation : le projet TAPORO.

Si le point d’équilibre financier de notre projet n’est pas encore en vue, nous voulons voir dans ce nouveau signe de confiance, parfait écho au prix remis cet été sur le salon du Bourget par l’Aéroclub de France, un fondement pour nos activités

Présentation de la commission

Autour de Roland Pré, Commandant de bord Air France sur B777 et Président de la commission, celle-ci permet à l’AéCF de dynamiser son action pour et auprès des jeunes.

Jonathan Club
Fondée en 1981, l’association Jonathan Club – qui a pour devise « Parce que le ciel est à tout le monde » – est une association indépendante, membre de la Commission Jeunes de l’AéCF. Elle a pour vocation, depuis 1994, de proposer une gamme d’activités aux enfants de 4 à 15 ans leur permettant de découvrir le monde de l’air et de l’espace. Le projet éducatif, pensé par l’équipe d’enseignants et de professionnels de l’aéronautique, repose sur le jeu et la participation personnelle des enfants. Tout au long de l’année, les équipes de Jonathan club proposent :

  • des journées d’initiation aéronautique,
  • des classes de découverte,
  • des ateliers péri-scolaires et ateliers pour les centres de loisirs,
  • des séjours-vacances aéronautiques dans le Morbihan.

Renseignements : www.jonathan-club.com

 

Concours National des Jeunes Artistes
L’objectif de ce concours est la promotion des sports aériens en particulier, plus généralement celle de l’Aéronautique et de l’Espace. C’est aussi sensibiliser enfants, parents et enseignants à toutes les manifestations aéronautiques. Le thème choisi chaque année englobe toutes les disciplines aéronautiques (montgolfières, avions, hélicoptères, ballon-sonde, etc.…) et encourage les jeunes élèves à donner libre cours à leur imagination et créativité.

Concours National 2018 des Jeunes Artistes, le thème est : « Vol dans le Futur »

 

 

     

    Résultats du Concours 2018 des Jeunes Artistes sur le thème : « Vol dans le futur » 

    1ère tranche d’âge (6 à 9 ans):

    • 1ére   APPREDIS Eva-Angelica - Ecole primaire Levert, Paris 16 - Jonathan Club
    • 2ème BLUMENTHAL Zélie - Ecole  primaire Championet, Paris 16 - Jonathan Club
    • 3ème RADE Paul - Ecole primaire Jussienne, Paris 16 - Jonathan Club

     2ème tranche d’âge (10 à 13 ans) :

    • 1ère VALENCIA MONSALVE Laura - Paris 17ème
    • 2ème DA ROCHA Noa - Collège Pierre de Ronsard 91550 Paray Vieille Poste
    • 3ème GILLOPEE-BOULET Séréna - Collège Pierre de Ronsard 91550 Paray Vieille Poste
    • ​3ème ex-aequo SICOT Manon -   Collège Pierre de Ronsard 91550 Paray Vieille Poste                                                                                    

     

    3ème tranche d’âge (14 à 17 ans) :   

    • 1ére SILVA Jade - Lycée Carnot 21000 Dijon
      2ème LELIEVRE Elisa - Collège Pierre de Ronsard 91550 Paray Vieille Poste

     

    Editions passées :

    Edition 2017 sur le thème : " Au delà des nuages "
    Edition 2016 sur le thème : « Les Sports aériens en harmonie avec la Nature »
    Edition 2015 sur le thème : « Créér une affiche pour les Jeux mondiaux de l'Air »
    Edition 2014 sur le thème  : « Voler pour sauver des vies »
    Edition 2012 sur le thème des vols silencieux
    Edition 2011 sur le thème des vols spatiaux habités chinois
    Edition 2009 sur le thème des Jeux mondiaux de l’Air
    Edition 2008 sur le thème de l’Aviation en timbre poste
    Edition 2007 sur le thème de l’Aérodrome
    Edition 2005 sur le thème : " Créer une affiche de meeting aérien - plus de 100 ans de vol humain"

    Actions passées

     

    2007

    Univ-Air : du 22 au 25 mars 2007

    au Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget.

    Rencontre enseignants, étudiants et professionnels de  l’Aéronautique et de l’Espace..
    Organisé par l’Aéro-Club deFrance, le Musée de l’Air et de l’Espace, IPS,Action, la AAAF

     

    2006

    Rencontres Air-Espace-Education 2006
    Ve.17 et Sa.18 Mars – Aéroport Paris-Le Bourget

    La commission jeunes-éducation de l’ Aéro-Club de France propose pour la deuxième année consécutive deux journées de rencontre « Air-Espace-Education » organisées autour d’une série d’ateliers de 50 mn, chacun animés par des professionnels de l’aéronautique, de l’espace, des enseignants désireux de faire partager leurs réalisations ou leur expérience dans ce domaine à d’autres enseignants, et des associations du milieu aéronautique et spatial tournées vers l’éducation.

    Le Musée de l’Air et de l’Espace du Bourget s’associe à cet événement en ouvrant grand ses portes, et du coup offre à ces journées de rencontres un cadre merveilleux où l’on peut revivre toute l’aventure du ciel et de l’espace.

     

    2004

    Rencontre « Air-Espace-Education »

    Le samedi 19 Mars 2005, la commission jeunes-éducation organise une rencontre « Air-Espace-Education » organisée autour d’une série d’ateliers de 45 mn chacun. Nous recherchons des professionnels de l’aéronautique ou de l’espace désireux de faire partager leur métier à des enseignants, en animant un de ces ateliers.

     

    2000

    • Relance des Ailes de la Ville, chantiers d’insertion et de formation pour les jeunes.
    • Création en cours d’un jeu de société destiné au grand public, autour du thème de la circulation aérienne et des aléas possibles lors du vol d’un avion de ligne long-courrier.
    • En coopération avec la commission Histoire, Arts et Lettres, conception d’un calendrier éphéméride d’histoire de l’aéronautique illustré des dessins du concours FAI, avec un développement du contenu historique « du jour » sur le site Internet de la commission Jeunes.

     

    1999

    L’AéCF a participé pour la première fois, au travers de la Commission Jeunes, aux Netd@ys de la Commission Européenne, en octobre. Un projet de site-forum interactif y a été soumis. Dédié à la conception et à la promotion de projets rapprochant le monde des professionnels de l’aéronautique et le monde de l’éducation, ce site devrait être accessible à l’été 99, au sein du site AéCF.

    Mis en place à l’initiative des fédérations et organismes aéronautiques, dont l’AéCF, ce programme a pour vocation la promotion et la découverte des disciplines aéronautiques par les jeunes de 12 à 25 ans. Un passeport sera délivré aux jeunes détenteurs du Brevet d’initiation Aéronautique, leur donnant accès à des aides spécifiques de la part des fédérations et organismes aéronautiques. Le lancement du programme est prévu pour le prochain salon du Bourget.

    L’AéCF a participé pour la première fois, au travers de la Commission Jeunes, aux Netd@ys de la Commission Européenne, en octobre. Un projet de site-forum interactif y a été soumis. Dédié à la conception et à la promotion de projets rapprochant le monde des professionnels de l’aéronautique et le monde de l’éducation, ce site devrait être accessible à l’été 99, au sein du site AéCF.

    Mission de la commission

    Créée au début des années 1900, la commission des médailles et des récompenses de l’Aéro-Club de France a pour objectif de rechercher les talents et les personnes méritantes non encore récompensées, pour reconnaître et faire reconnaître leur comportement hors du commun et/ou leur contribution à l’évolution de l’aéronautique moderne.

    Présidée par le Général d’Armée (CR) Vincent Lanata, ancien chef d’état major de l’Armée de l’Air, la commission est composée de six membres éminents de la société civile et ainsi que du secteur de l’aéronautique. Ceux ci se réunissent plusieurs fois par an dans les Salons de l’AéCF. Du ballon à air chaud à la médecine aéronautique, en passant par les industriels ou encore les militaires (patrouille de France, parachutistes…), la commission élabore les dossiers des candidats en vérifiant leurs mérites, puis avec accord de tous les membres, se charge de les transmettre aux autorités concernées (DGAC, ministères, fédérations aéronautiques etc..). Les distinctions sont au nombre de quatre sortes :

    • Les Ordres Nationaux : Légion d’Honneur, Ordre National du Mérite…etc.
    • Les Décorations Honorifiques Officielles : Médaille de l’Aéronautique, Chevalier des Arts et des Lettres , Médailles de la Jeunesse et des Sports…etc.
    • Les Diplômes et Médailles de la Fédération Aéronautique Internationale (F.A.I) : Diplôme Tissandier, Air Sport Medal…etc.
    • La « Grande Médaille d’Or » de l’AéCF est décernée une fois par an à une personnalité éminente pour un fait exceptionnel.

     

      Réalisations passées

      Dès le début du siècle, la commission décorait les pionniers de l’aviation tels que Santos Dumont en 1901, ou encore des militaires pour faits de guerre comme Georges Guynemer et Charles Nungesser (en 1916). Ceux-ci ont été honorés par la remise de la plus ancienne décoration aéronautique : la « médaille de l’Aéro-Club de France ».
       

      Renseignements

      Commission des médailles
      Aéro-Club de France / 01 47 23 72 72 / aeroclub@aeroclub.com
      A contacter pour tout renseignement ou demande de candidature.

      Cette commission est présidée par Thierry VILLEY.

      Elle a pour objet d’assurer l’application de la législation médicale édictée par le Ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative, de promouvoir toute action dans le domaine de la recherche, de la prévention ou de la formation dans le secteur médical et d’assurer ou de prévoir un encadrement médical lors des championnats en France, à l’étranger en concertation avec les fédérations sportives.
       

      Membres de la Commission :

      • Dr Thierry VILLEY (Médecin aéronautique)
      • Pr Michel CUPA (Président du Conseil Médical de l’Aéronautique Civile, DGAC)
      • Dr Jean-François LEBLANC
      • Dr Alain MARTIN – SAINT LAURENT

      Pour toute information, contacter :

      Thierry VILLEY
      Mail : thierry.villey.aeromed@gmail.com

       

      Commission Meetings

      Présentation de la commission

      A l’époque où l’heure de pilotage est chère et contraignante, il faut faire de nombreux efforts pour maintenir la passion de l’aéronautique auprès des plus jeunes et tout simplement la tradition que nos pionniers, les as de l’aviation, ont instaurée. 

      Aussi, face à l’engouement des Britanniques pour les  "Airshows" visités chaque année à Duxford, Fairford, Biggin Hill par des centaines de milliers de passionnés de tous âges, la Commission Meetings de l’Aéro-Club s’est donné un objectif. Elle veut réveiller l’aéronautique française traditionnelle, lui redonner l’éclat et le « glamour » des « airshows » d’outre-manche.

      La Commission Meetings croit à un ingrédient prometteur de succès pour les Meetings aériens, le thème de l’évènement, qui peut être un fait historique, un fait local ou une tradition liée directement à l’aérodrome sur lequel a lieu le Meeting.

      Egalement, pour que la fête soit belle, la Commission Meetings se fait le prescripteur de la sécurité des vols et des bonnes pratiques de l’aéronautique.

      Des projets concrets pour l’avenir sont en cours de réflexion dans la Commission Meetings. Tous les adhérents à l’Aéro-Club de France sont les bienvenus pour travailler avec nous

       

      Président : Jean-Claude FAURE
      Vice-président : Philippe CHETAIL
      Secrétaire : Jean-François ANIERE
      Secrétaire : Gilles RUCHLEJMER
       

      Principaux faits marquants :

      • Centenaire de l’aéroport du Bourget (13 juillet 2014)
        • Organisé par ADP et l’AéCF
           
      • Carrefour de l’Air 2017 (31 mars – 2 avril)
        • Organisé et financé par le Musée de l’Air et de l’Espace, plusieurs membres de la commission ont très activement participé à l’événement.
           

      Objectifs :

      • Aider :
        • Les organisateurs de meetings qui souhaiteraient exposer leur projet en leur fournissant :
          • Conseils
          • Checklists
          • Rétroplanning

          •  
      • Informer :
        • Calendrier des manifestations aériennes de l’année
          • Grâce à Philippe CHETAIL, l’AéCF publie en avant-première la liste des meetings et événements aériens en France et à l’étranger.

       

      Projets en cours :

      • Présence de membres de la Commission à la 4ème édition de la Convention de France Spectacle Aérien qui aura lieu les 24 et 25 novembre prochains.
        • Le thème est « La parole aux Organisateurs »
        • La plupart des organisateurs de meetings, de directeurs des vols et des pilotes de présentation ainsi que bien d’autres acteurs des manifestations aériennes adhèrent et/ou assistent à cette convention.
           
      • Organisation d’un meeting aérien pour les 120 ans de l’AéCF
        • Organisation par les membres de la commission
        • Recherche de sponsors

        •  
      • Participation au meeting de Meaux (24/06/2018) « Hommage à l’Escadrille La Fayette »
        • Présence d’un stand AéCF sur les lieux du meeting
        • Réédition de la revue Aérofrance sur l’Escadrille La Fayette (3000 ex env)
        • Mise en vente du numéro sur le stand
           
      • Participation à d’autres meetings actuellement à l’étude pour 2018 - 2019

      Mission de la commission

      “Le patrimoine est une des données essentielles de la réalité aéronautique française d’aujourd’hui.”
      C’est en ces termes que Max ARMANET – président de la commission et membre titulaire du ministère de la Culture et de Communication depuis 1998 – s’exprimait lors de la création de la commission le 2 juillet 1994.

      Ainsi, sauver notre patrimoine n’a de sens que dans la mesure où cela permet de préserver et de vivifier les racines nécessaires pour construire et développer le Patrimoine de demain. Pour se faire, la commission travaille en étroite collaboration avec différents organismes comme le ministère de la Défense, de la Culture et de la Communication, le musée de l’Air et de l’Espace, Air France, ainsi que diverses associations.

      Les actions de la commission, qui se réunit chaque mois, ont été définies autour de trois axes principaux :

      • recenser le patrimoine, avions, ballons, coupes, objets d’art, documents, hangars, terrains d’aviation…
      • sauver le patrimoine, classement et restauration d’aéronefs, de documents, de sites…etc.
      • communiquer grâce au patrimoine, notamment avec le Grand Prix du Patrimoine, ainsi que des expositions, colloques…etc.

       

      Le collège expertal de l’Aéro-Club de France

      À un moment où le fil du temps nous éloigne des événements qui ont donné naissance à la conquête de l’air, il importe de mettre en place une procédure qui permette d’authentifier avec la plus grande rigueur les témoins et les reliques de cette épopée, afin que les historiens puissent se fonder sur des données dont l’authenticité et l’exactitude sont déterminées par des critères scientifiques.

      Le but du collège d’experts est d’analyser les objets qui seront portés à son attention afin d’en établir l’authenticité en se basant sur des critères scientifiques ; l’historique des objets, les preuves concernant leur provenance s’ajouteront aux critères classiques d’expertise et permettront de certifier leur authenticité.

      Dans le respect absolu des impératifs de confidentialité et d’anonymat qu’exprimeraient les possesseurs ayant recours à l’expertise de l’AéCF, dans le respect de la réglementation en vigueur, cette démarche a pour but d’établir dans les archives de l’Aéro-Club de France, en liaison avec le musée de l’Air et de l’Espace et le Service historique de la Défense, les bases d’un catalogue raisonné des biens possédés par des particuliers et qu’il importe pour la mémoire nationale et mondiale d’avoir pu répertorier.

      La commission participe activement à la rédaction d’AéroFrance. Enfin, elle est à l’origine de la création des délégations qui assurent une représentativité de nature à mieux défendre, à mieux protéger les intérêts locaux de la culture et de la mémoire aéronautique.

      Enfin, elle est à l’origine de la création des délégations qui assurent une représentativité de nature à mieux défendre, à mieux protéger les intérêts locaux de la culture et de la mémoire aéronautique.

      Vous souhaitez proposer un aéronef au classement au titre des monuments historiques?

      Vous trouverez ci-dessous un vade-mecum pour présenter votre dossier
      A renvoyer à :patrimoine.aecf@gmail.com
      classement_aeronef_vademecu

      Vous cherchez à sauvegarder vos archives ou votre patrimoine aéronautique ?

      La Commission Patrimoine de l’Aéro-Club de France peut vous aider !
      Contact :patrimoine.aecf@gmail.com

       

       

      Grand Prix du Patrimoine

      Le Grand Prix du Patrimoine de l’AéCF a pour vocation de favoriser la sauvegarde du Patrimoine Aéronautique et de le faire connaître au plus vaste public en gratifiant une action particulièrement exemplaire de préservation ou de restauration dans ce domaine.

      Le Grand Prix du Patrimoine de l’AéCF est destiné à récompenser le travail d’un individu ou d’une association à but non lucratif. Il s’inscrit dans la tradition légendaire des Coupes délivrées par l’Aéro-Club de France qui ont permis à l’aéronautique mondiale de révéler ses remarquables progrès en matière de fiabilité et d »endurance.

      Le Grand Prix du Patrimoine a permis de récompenser le travail exemplaire de remise en état de vol d’appareils prestigieux :

      • 1997 Louis BLÉRIOT / « Blériot XI » Type Traversée de la Manche
      • 1998 Joël DIERNAZ / « Djinn 3 FR3 »
      • 2003 Robert ROGER / « Nord Alpha » 

       

      Edition 2018 : Appel à candidature

      Chaque dossier devra retracer la vie de l’objet patrimonial, aéronef, bâtiment, objet d’art … et comporter :

      • Une description précise de l’objet avec au minimum un plan trois vues, complété par des photos correspondantes. La fourniture d’une vidéo sera considérée comme un élément bonifiant pour le dossier de candidature.
      • Un historique complet, année de fabrication, numéro de série, immatriculation d’origine, modifications apportées, décorations successives…
      • L’inventaire des travaux effectués : les phases de restauration ou de reconstruction doivent être détaillées au maximum grâce à des photographies prises avant, pendant et après les travaux (structure, revêtement, moteur, planche de bord ou autres selon les cas).
      • La restauration doit être fidèle à l’état initial. L’exactitude de la restauration devant être confirmée par des documents d’origine ou des témoignages circonstanciés. 
      • Il sera précisé les principales différences avec le modèle d’origine et expliqué les raisons de celles-ci : pièces introuvables, réglementations actuelles, sécurité…
      • Enfin pour être complet, chaque dossier doit comporter une fiche présentant précisément la personnalité et les motivations des candidats ainsi que l a Raison sociale ou identité précise du candidat qui recevra le prix en cas de couronnement.
         

      La restauration ou l’opération de préservation patrimonial concourant devra être terminée au 10 avril 2018.

      La limite des dépôts des candidatures est fixée au 10 avril 2018.

      Les éléments sont à envoyer à :

      Aéro-Club de France
      Grand Prix du Patrimoine

      6 rue Galilée 75016 Paris
      01.47.23.72.72 aeroclub@aeroclub.com

       

      Edition 2017 :

      Le 29 mai dernier, l’Aéro-Club de France et sa commission Patrimoine organisaient dans ses salons le Grand Prix du Patrimoine 2017, récompensant le travail, particulièrement exemplaire, d’individus ou d’associations en matière de préservation ou de restauration.

      Cinq finalistes avaient été sélectionnés par la commission et par le collège expertal de l’AéCF et le jury, composé de personnalités concernées par la sauvegarde du patrimoine aéronautique, a décerné les prix suivants :

      • La Coupe GIFAS à Air Passion pour le Moynet 360/6 Jupiter F-BLKY
      • La Coupe Saint-Exupéry à Stéphane Lemoine pour le Caudron Luciole d'Aviation Populaire F-PAPI
      • La Coupe AIRitage au Musée Aéronautique de Bretagne pour le Fouga Magister CM170 N°482 312-AQ
      • Finalistes :
        • Les Casques de Cuir pour le F4U5N CORSAIR F-AZEG
        • Le Cercle des Machines Volantes pour le Stampe SV-4C n°536 F-PSVC

       

      Edition 2016 :

      • Le 1er prix (doté d’une récompense de 10000€) au MS181 F-AIYH de l’association Le Cercle des Machines Volantes
      • Le 2ème prix (doté d’une récompense de 5000€) au MIRAGE IV P n°28 F-THBA de l’association Espace Aéro Lyon Corbas
      • Prix Finaliste au MS317 n°312 F-AYHF de l’association MAPICA
      • Prix Finaliste à l’AVIA 40p BGA 680 F-AZQP du Musée Régional d’Angers

      « Nous devons transmettre, un jour nous serons les anciens » Marwan Lahoud, Président du GIFAS

      Communications passées

       

      Séminaire INP 2011 sur le patrimoine aéronautique : « L’aéronautique considérée pour la première fois comme partie prenante du patrimoine national » 5, 6 et 7 octobre 2011
      Plus de renseignements dans le document : 

       

      Conférence de presse du 5 mai 2010 dans les Salons de l’Aéro-Club de France

      Présentation officielle de la Convention portant sur la conservation du patrimoine aéronautique français

      De gauche à droite : Luc Fournier, chargé de mission à la sous-direction des monuments historiques et espaces protégés au ministère de la Culture et de la Communication, Isabelle Maréchal, chef de service, chargée des patrimoine, direction générale des patrimoines, ministère de la Culture et de la Communication ; Max Armanet ; journaliste, président de la Commission Patrimoine de l’Aéro-Club de France ; Jean-François Georges (debout), Président de l’Aéro-Club de France, Le Général Pascal Hamet, délégué au patrimoine de l’Armée de l’Air, représentant le Général Palomeros et Odile Cherel, directrice du cabinet du directeur de la Direction Générale de l’Aviation Civile.

      Cette convention a été signée entre l’Aéro-Club de France et le ministère de la Culture et de la Communication.

      Après avoir présenté l’Aéro-Club de France, son historique et ses actions, Jean-François Georges, Président de l’Aéro-Club de France a laissé la parole à Max Armanet, journaliste et président de la Commission Patrimoine de l’AéCF.

      • Défense de la culture aéronautique française et de son très riche patrimoine par l’Aéro-Club de France
      • Rôle de la Commission Patrimoine de l’Aéro-Club de France
      • Historique du Collège Expertal et de ses fonctions
      • Relations avec les différents acteurs et organismes concernés par la patrimoine aéronautique
      • Perspectives d’avenir
      • Importance de la prise de conscience nationale pour la protection et la promotion du patrimoine aéronautique et à ce titre, importance de l’implication du ministère de la Culture et de la Communication

      Pour appuyer son discours, c’est ensuite Isabelle Maréchal ; chef de service, chargée du patrimoine à la Direction des Patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication ; qui a expliqué le rôle du ministère dans la préservation de ce patrimoine aéronautique français.

      Elle a souligné implication nécessaire du service des patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication pour la reconnaissance et la mise en valeur du patrimoine aéronautique français. Et a ensuite mis en lumière l’importance des perspectives de collaboration avec d’autres maillons de la protection de ce patrimoine : que ce soit le grand public ou l’éducation nationale.

      C’est Luc Fournier qui, pour clore cette conférence, a détaillé les actions passées et futures du Collège Expertal. Vous pouvez retrouver les informations concernant ce Collège dans les documents ci-dessous.

      Le classement Monument Historique

       

      Grâce à la présence de la commission patrimoine au sein de la Commission Supérieure des Monuments Historiques du Ministère de la Culture et de la Communication, 18 appareils ont pu être classés monuments historiques  :

      « Conseils aux jeunes aviateurs » des débuts de l’aviation

      Présentation de la commission

      L’Homme, handicapé ou pas, n’est naturellement pas fait pour voler. Grâce à son ingéniosité, sa créativité, il a su dompter l’air et l’espace dès le début en inventant l’avion, l’hélicoptère ou la fusée.

      Nous partageons ce même rêve et avons conçu d’autres adaptations pour palier en vol nos handicaps moteurs ou sensoriels :

      • Le malonnier pour les personnes paraplégiques : il s’agit de ramener l’utilisation des palonniers à la main
      • Le soundflyer 2 pour les personnes aveugles ou malvoyantes : un casque transmet vocalement les paramètres du vol de l’avion
      • Les projets Fans4all et une application smartphone pour les personnes sourdes, malentendantes et ayant des problèmes d’élocution : les échanges vocaux seront remplacés par les textes à travers tous les espaces aériens et aérodromes contrôlés.

       

      La commission des pilotes handicapés de l’Aéro-club de France a pour objectif de travailler sur de nouvelles adaptations pour pallier nos handicaps moteurs et sensoriels, dans le respect incontournable de la sécurité de tous, au sol comme en vol. Elle a également pour but d’informer et sensibiliser le grand public sur nos actions et possibilités.

      A force d’initiatives, de courage, de preuves par l’expérience, cette discipline est devenue, pour nous, possible et légale tant au niveau du loisir qu’au niveau professionnel.

      Ceci nous pousse à aller encore plus loin : nous souhaitons passer du légalement possible au simplement normal.

      Seul, nous allons vite. Ensemble, nous allons plus loin !

      Les pionniers du monde aéronautique tels que Mermoz, Saint Exupéry, Lindbergh, sont des exemples extraordinaires de courage et d’humanité. Par leur audace, ils ont rendu le monde de l’aviation accessible, légitime et courant.

      Explorons à notre tour de nouvelles possibilités et ouvrons ensemble de nouveaux horizons aériens.

      Les adaptations que nous développons peuvent et doivent servir à tous.

      Passons de l’état d’assistance à celui de contributeur et de serviteur de notre société.

      Le monde du handicap ne doit plus être un monde à part mais devenir une part du monde !

       

      Liens utiles :
      www.aeroclub-sourds.com
      mirauds.volants.free.fr
      aeroclub-plweiller.fr

      Facebook : https://www.facebook.comCPHAecf/

       

       

       

       

       

      Pilotes déficients visuels

      Commission des pilotes handicapés, déficients visuels

      1-Objectifs de la Commission

      C’est l’intégration des pilotes handicapés de le vue (aveugles ou profondément malvoyants) dans les milieux de l’aéronautique de loisir :

      • Par l’organisation de stages favorisant la découverte, l’initiation ou le perfectionnement au pilotage monitoré des avions, planeurs, ULM, et autres aéronefs.
      • Par l’organisation de manifestations favorisant un accès le plus large possible à la culture aéronautique.
      • Par l’intégration des pilotes déficients visuels dans les aéroclubs, clubs vélivole…etc.
      • Par l’information la plus large possible des adolescents et jeunes adultes au travers des institutions et associations en charge du handicap visuel.

       

      2- Réalisations passées

      Depuis mai 1998, (et par le biais de l’association Les Mirauds Volants avec laquelle la Commission se confond souvent) elle a ainsi réalisé :

      • 23 stages de pilotage avions et planeurs pour personnes handicapées de la vue.
      • Adaptation de visites dans les musées et présence sur les manifestations aéronautiques.
      • Réalisation en Braille, dessins en relief et caractères agrandis de documentations pédagogiques et techniques ainsi que  de cartographies aéronautiques.
      • Stages de découverte du milieu aéronautique pour les associations et institutions en charge du handicap visuel.
      • Sensibilisation du personnel des DAC (tout particulièrement de la DAC SUD).

       

      3- Projets à venir

      Pilotes handicapés des membres inférieurs

      Commission des pilotes handicapés des membres inférieurs

      1- Objectifs de la commission

      La CPHMI a pour ambition de promouvoir le pilotage des avions par les personnes atteintes d’un handicap des membres inférieurs (paraplégie, amputation, etc.). Les principaux axes de son action sont :

      • Diffuser l’information afin de faire connaître largement aux personnes handicapées des membres inférieurs les possibilités qui leurs sont offertes pour accéder au pilotage.
      • Rechercher des solutions techniques pour l’adaptation des aéronefs en commandes manuelles.
      • Conseiller les aéro-clubs et structures d’enseignement au pilotage qui souhaitent accueillir des handicapés.
      • Solliciter et gérer les soutiens financiers destinés aux candidats pilotes handicapés les plus motivés mais dont les ressources sont insuffisantes pour accéder au pilotage ou pour maintenir leurs compétences.
      • Dialoguer avec les autorités de tutelle afin d’ouvrir le champ des brevets et licences spécifiques aux pilotes handicapés tant pour les licences privées que professionnelles.

       

      2- Réalisations passées
      3- Projets à venir

       

      Pilotes sourds

      Commission des pilotes sourds

      Plus d’informations sur le site de l’Aéro-Club des Sourds de France : www.volez.com/aeroclub-sourds
      Le 21 novembre 2007, Henri Corderoy du tiers célébrait à l ‘Aéro-Club de France l’obtention de sa licence de pilote privé française. Un grande première pour un pilote sourd en France…

      Les trois pilotes instructeurs qui ont permis cette première :
      Xavier de la Pintière, Dr René Jaloustre et Thierry Veau.

      1- Objectifs de la commission :

      Cette Commission se confond complètement avec l’Aéro-Club des Sourds de France (ACSF), membre de l’Aéro-Club de France depuis 1996 et affiliée à la FFPlUM depuis 2002.
      L’objectif est l’accessibilité de toutes les activités aéronautiques (pilotage d’avion, d’ULM, de planeur, parachutisme, vol libre (parapente), aéromodélisme, etc…) qui peuvent s’offrir aux personnes sourdes, malentendantes, devenues-sourdes, qui se comptent par 4 millions en France. Pour mener cet objectif à bien, les moyens sont les suivants :

      • Développer chacune des activités aéronautiques en fonction de la compatibilité tenant compte de la déficience auditive compensée par le sens visuel très développé (dû à la compensation sensorielle).
      • Organiser chaque année des stages d’ULM, de parapente et de parachutisme.
      • Diffuser l’information au grand public, par l’intermédiaire des salons, des expositions, de la presse, sur les capacités des pilotes sourds et malentendants à travers ces activités aéronautiques.
      • Rechercher des solutions techniques pour compenser la non-communication verbale en transformant les messages oraux reçus en messages écrits par système numérique, en utilisant les informations visuelles (système de flashs lumineux, aire de signaux, etc).
      • Solliciter et gérer les soutiens financiers destinés aux candidats pilotes sourds les plus motivés mais dont les ressources sont insuffisantes pour accéder au pilotage ou pour maintenir leurs compétences.
      • Dialoguer avec les autorités de tutelle pour améliorer l’accessibilité et la délivrance des brevets et licences spécifiques aux pilotes sourds et malentendants.

       

      2- Réalisations passées 
      3- Projets à venir 

      Cette commission est présidée par Pierre Duval.
      Celle-ci est née afin de défendre tous les textes réglementaires concernant la pratique, l’utilisation, la formation, la sécurité de l’ensemble des aéronefs. Elle a aussi pour attribution d’étudier les problèmes physiologiques et psychologiques qui se posent pour la pratique de sports aériens et l’aviation générale.