Commission Astronautique

Print pagePDF pageEmail page

Président : Lucien Deschamps
Président d’honneur : Jean-Pierre Haigneré
Secrétaire : Patrick Milward

Liste complète des membres de la Commission
Fiche de présentation de la commission astronautique

Quelques faits marquants en 2015 : Aeroclub_FM_2015
Quelques faits marquants en 2014Aeroclub_FM_2014_BR

 

Ancien Conseiller Scientifique à EDF et actuel Secrétaire Général de l’association Prospective 2100, Lucien Deschamps intervient depuis plus de 30 ans dans le domaine des perspectives énergétiques spatiales. Il a été élu en décembre 2012 à la Présidence de la Commission Astronautique, succédant ainsi à René Oosterlinck.

Les grands axes d’activités de la Commission Astronautique sont :

– Historique, les grands anniversaires du spatial,
– Actions auprès des jeunes,
– Grands acteurs du spatial,
– Suivi des avancées scientifiques, techniques, économiques, industrielles mais aussi bien humaines  et artistiques,…
– Futur du spatial: l’Espace au service de la Terre, l’Industrialisation de l’Espace et la « Colonisation » de l’Espace.

 

Prochains événements :

Mardi 11 Octobre 2016 à 18h00, à l’auditorium de l’ESTACA, Ecole Supérieure de Techniques aéronautiques et de Construction Automobile – 12, Avenue Paul Delouvrier, Montigny-Le-Bretonneux :

« L’exploration spatiale habitée »

Par Michel Tognini, Astronaute

conf astro 11.10.2016

Au cours de cette conférence, Michel Tognini, l’un des premiers astronautes à avoir voyagé à la fois à bord de vaisseaux spatiaux russe et américain, vous fera revivre ses deux extraordinaires missions spatiales.
Il évoquera le travail très complexe à bord d’un vaisseau spatial : les opérations de robotique, les sorties dans l’espace, la gestion des pannes, le risque, etc. Il expliquera les différentes expériences scientifiques menées à bord de la station orbitale Mir, où il a séjourné en 1992 et il racontera le déploiement du télescope spatial à rayons X Chandra, objectif de la mission STS-93 de la navette spatiale Columbia à laquelle il a participé en 1999…

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription

Lundi 17 octobre 2016 à 19 h à l’Aéro-Club de France, salon des membres :

 « Voiliers solaires : fictions, expérimentations, missions, … »

Par Adao Delehelle et Olivier Boisard, U3P

conf astro 17.10.2016 Des premières observations et hypothèses formulées par Kepler en 1619 au lancement du voilier solaire Ikaros en 2010, puis du micro-voilier Lightsail en 2015, l’histoire de la propulsion photonique couvre près de 4 siècles.  Ce mode de propulsion, encore souvent perçu comme original ou atypique, s’appuie pourtant sur des principes par certains aspects plus intuitifs que ceux du moteur à réaction, et renvoie à l’image évocatrice de la navigation à voile. Sans doute est-ce la raison pour laquelle l’histoire des voiles solaires, tout en étant étroitement associée à celle des sciences et des technologies, possède une dimension particulière où l’imaginaire et la fiction tiennent une place importante…

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription

Jeudi 27 Octobre 2016 à 17h30 à La Défense, Auditorium de la Tour Initiale (RTE) – 1, Terrasse Bellini – Paris La Défense 
:

L’espace, nouvelle destination touristique ?

Par Christophe Bonnal, Expert senior à la direction des lanceurs du CNES et Frank Lehot, Médecin et instructeur des vols en apesanteur de la société Novespace.

Le tourisme spatial a déjà 15 ans ! Sept astronautes non professionnels ont effectué un séjour dans la station spatiale internationale depuis 2001. A la faveur de la multiplication des vaisseaux desservant l’orbite basse, d’autres touristes voyageront bientôt plus nombreux en orbite vers l’ISS, et pourront à court terme séjourner dans une station privée.
Pour le public mconf 27.10oins fortuné qui rêve aussi d’espace, le vol suborbital touristique permettra dans les années à venir d’effectuer une brève incursion à la frontière du cosmos pour éprouver les sensations d’un lancement et contempler la Terre en apesanteur.
Au cours de cette conférence seront présentés différents aspects du tourisme orbital et suborbital : les motivations, le marché, les projets, les aspects techniques, légaux, réglementaires, les conditions médicales requises et l’impact physiologique sur les participants.

Réalisations récentes de la Commission :

Lundi 13 Juin 2016 à 18h30 à l’Aéroclub de France : « 1976 – 2016 : 40 ans sur Mars : Les leçons apprises et les défis à relever depuis les missions Viking » 

Table ronde-conférence avec la participation de Gilles Dawidowicz, Olivier de Goursac, et Philippe Hennarejos.

conf astro 13.06.2016

Cette soirée, très illustrée, est destinée à tous ceux qui s’intéressent à l’exploration de Mars. Elle constituera la commémoration du 40ème anniversaire de l’atterrissage des sondes « Viking » sur Mars :
– Viking est le 1er atterrissage ayant révélé la surface de la planète rouge in situ avec ses conditions météorologiques,
– Viking, c’est aussi la 1ère recherche de vie extraterrestre tentée sur une autre planète,
– Viking est à l’origine de toutes les réflexions et les méthodologies à employer pour sélectionner les sites d’atterrissage sur Mars, …

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription

Le Jeudi 28 Janvier 2016 à 17h30 à La Défense, 
:“ Journey to Mars “

Par Alain Dupas

journey to marsPourquoi envoyer des astronautes sur Mars ? Depuis la conquête de la Lune, la planète rouge est le grand objectif de l’astronautique. Ce choix est-il rationnel ? Est-il réaliste ?
La vérité est que ni la raison, ni la science, ne peuvent justifier, à elles seules, la conquête humaine de Mars, de même que le programme Apollo n’a pas été entrepris uniquement pour étudier la Lune. La motivation principale est l’extension de la civilisation humaine à un autre monde, susceptible de devenir un deuxième havre de vie pour l’humanité, une Terre 2.0 en quelque sorte …

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription

Le 25 novembre 2015, École centrale de Lille : « Des outils multimédia pour la mise en images de la conquête spatiale

Par Olivier Boisard

Images extraites du dispositif multimédia "Apogeios, une cité dans l'espace"

Images extraites du dispositif multimédia « Apogeios, une cité dans l’espace »

La modélisation de l’espace est au cœur des technologies numériques : espaces virtuels dans lesquels un joueur peut librement évoluer dans des univers interactifs ; espaces de la réalité augmentée qui superposent le virtuel au réel ; 3D relief, qui redonne à l’image sa dimension de profondeur ; impression 3D, qui permet le « retour au réel » et à l’objet matériel… La recherche et développement dans le domaine astronautique joue tout naturellement un rôle moteur dans le développement de ces technologies. On s’intéressera ici plus particulièrement à leur usage en tant que média de vulgarisation scientifique offrant un éventail de ressources, avec leurs modes d’écriture propres, permettant de communiquer auprès du grand public.

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription

 

Mardi 6 octobre 2015 ,  Espace Fondation EDF : « Exploiter les ressources d’énergie de l’espace, Hommage à Peter Glaser »

Par Lucien Deschamps et  présidée par Michel Tognini, Astronaute

Peter_Glaser_2007

Peter Glaser et Lucien Deschamps en 2007

Les importants besoins énergétiques prévisibles à la fin du 21ème siècle, nécessiteront la mise en œuvre d’une politique énergétique à la fois d’économie, de développement d’énergies nouvelles utilisant des ressources renouvelables ou effectivement inépuisables et acceptables vis à vis des exigences environnementales. L’utilisation de l’énergie solaire est gênée sur Terre par les fluctuations de l’énergie reçue. Aux variations périodiques dues à l’alternance des jours, des nuits et des saisons, s’ajoutent les évolutions de la nébulosité. La mise en œuvre de centrales solaires dans l’espace permettrait par contre d’exploiter le soleil pratiquement en permanence. Le concept de centrale solaire spatiale, proposé par Peter Glaser en 1968, est fondé sur la mise en œuvre d’un système de satellites collectant l’énergie solaire sur l’orbite géostationnaire et la transmettant à des antennes de réception au sol …

Télécharger la fiche de présentation et d’inscription
Diaporama : http://www.u3p.net/COMMISSION_ASTRO_AECF/AECF_SPS_2015.pdf
Photos 

 

Les 10 et 11 octobre 2015, aérodrome de la Ferté Allais :
Contribution de la Commission Astronautique à la Fête de la Science organisée par le Club Jonathan (Annie Carteron). 

Deux conférences sur les centrales solaires spatiales par Lucien Deschamps, et une exposition d’affiches sur : 

centrales solaires spatiales

Les centrales solaires spatiales (Olivier Boisard et Lucien Deschamps) : Exposition en 5 panneaux, sur le thème «  50 ans d’illustration des Centrales Solaires Spatiales ». Les fichiers pdf de cette exposition seront prochainement mis en ligne sur cette page.

 

 

images curiosity

 

– Les 8 plus belles images prises sur Mars par Curiosity (Olivier de Goursac).

 

Jeudi 3 Septembre 2015,  Auditorium de la Tour Initiale (RTE)- Paris La Défense :
Voyage spatial et santé  – Modifications de l’organisme en apesanteur

conférence voyage spatial et sante

Par Jean-François Clervoy et Frank Lehot

Comment l’apesanteur retentit-elle sur les os, les muscles, le cœur, l’équilibre, la vision ou encore le système immunitaire ? Au cours de leur vie quotidienne dans l’espace, quels sont les troubles qui affectent par exemple le système digestif, l’odorat, le sommeil ou l’humeur des astronautes ? Quelles contre-mesures sont prises au cours des missions spatiales pour limiter les effets délétères de l’apesanteur ? Sommes nous vraiment faits pour les voyages au long cours dans l’espace, ou faut-il laisser les robots explorer le cosmos à notre place ?

Pour en savoir plus

 

Mercredi 15 juillet 2015 à la  Cité des Sciences de la Villette : « Survol de Pluton par la sonde spatiale New Horizons » 

Par Olivier de Goursac, spécialiste de l’imagerie spatiale et Membre de la Commission Astronautique a participé à l’animation de cette soirée avec Gilles Dawidowicz et Jean-pierre Martin (Société Astronomique de France)

survol plutonLancée le 19 janvier 2006, la sonde américaine New Horizons a traversé le système solaire pour rejoindre la planète naine Pluton, qu’elle survola à moins de 12.500 km le 14 juillet 2015. Le lendemain, le 15 juillet, date à laquelle la sonde reprenait contact avec la Terre (car elle ne pouvait à la fois collecter ses données et émettre au sol), une soirée exceptionnelle a été organisée à la Cité des Sciences avec de nombreux invités et des interventions en direct pour la France (seul pays à organiser la rencontre en direct) depuis le JHU-APL (Laboratoire Johns Hopkins) qui organisait la mission pour le compte de la NASA. A noter qu’était aussi célébré ce même jour le 50ème anniversaire du 1er survol de la planète Mars par la sonde Mariner IV. La soirée s’est achevée par la réception des premières images détaillées de Pluton jamais vues ! Un grand moment historique…

 

Jeudi 21 Mai 2015 : conférence « Impact de l’impression 3D sur les industries, notamment aérospatiales »,

conf impact DPar Alain Dupas, Physicien, Auteur, Consultant International, Président du Club Espace de Prospective 2100.

 L’impression 3D se révèle une solution d’avenir pour des productions industrielles de plus en plus nombreuses et variées. L’un des plus grands conglomérats mondial, General Electric (GE) veut introduire, à terme, l’impression 3D, dans tous ses domaines industriels, y compris les moteurs d’avion, et estime qu’il sera un jour possible de fabriquer un moteur entièrement avec cette technique. Airbus commence à produire par impression 3D des éléments en titane pour train d’atterrissage et envisage, à terme, la production d’éléments beaucoup plus importants, comme des ailes entières d’avions, avec cette technique. L’aérospatial est l’un des domaines industriels en pointe dans l’utilisation de la fabrication additive. Dans sa conférence, Alain Dupas fera le point sur les techniques utilisées, sur leurs différentes applications, sur leurs avantages et leurs limitations, sur leurs perspectives et plus généralement sur leur impact présent et futur sur les processus et l’économie de la production aérospatiale.  Dans sa conférence, Alain Dupas fera le point sur les techniques utilisées, sur leurs différentes applications, sur leurs avantages et leurs limitations, sur leurs perspectives et plus généralement sur leur impact présent et futur sur les processus et l’économie de la production aérospatiale.

Diaporama : http://www.u3p.net/COMMISSION_ASTRO_AECF/CONF_A_DUPAS_2015.pdf
Enregistrement vidéo de la conférence
Fiche présentation conf A. Dupas

 

Vendredi 14 novembre 2014 : Table ronde « Expériences et visions des astronautes français Futur de l’espace? »

A la naissance de l’activité spatiale, le premier choc psychologique fut le vol historique de Youri Gagarine le 12 avril 1961. Non seulement l’homme avait acquis la faculté d’envoyer des robots-satellites dans l’espace mais il était capable d’y aller lui-même… Pour en savoir plus

Mardi 13 mai 2014 : conférence « Le Vol en Impesanteur, de la recherche scientifique aux vols publics »,

par Jean-François Clervoy, astronaute de l’ESA, président de Novespace,  Stéphane Pichené, pilote d’essai, pilote de l’Airbus A300 Zéro-G,  Sébastien Rouquette, docteur en planétologie, chef de projet vols paraboliques au CNES, Frank Lehot, médecin aéronautique et instructeur Zéro-G, et Jacques Rougerie, architecte, membre de l’Institut.

Depuis les années cinquante, les vols paraboliques en avion permettent de recréer l’état d’impesanteur pour mener des recherches scientifiques et entrainer les astronautes avant leurs missions spatiales. Ils sont désormais accessibles au public qui peut maintenant découvrir la sensation « extraterrestre » de voler en impesanteur…

Lien vers fiche et diaporamas

Lundi 14 avril 2014 : conférence « L’Art en Orbite »,

par Pierre Comte, plasticien.
« Si la conquête spatiale n’existait pas, le Space Art n’existerait pas ». C’est à un dialogue art-science que se confronte la démarche du plasticien Pierre Comte. Après une carrière allant du graphisme à l’art cinétique, le concept du Space Art nait en 1979. Il devient alors l’inspirateur en France de la filière des structures gonflables spatiales, le réalisateur de symboles géants visibles à hauteur des satellites et le créateur de minuscules objets cinétiques ne pouvant exister qu’en apesanteur…

 

Lien vers fiche et video

Vendredi 17 mai 2013 : conférence « Apogeios, 10.000 habitants dans l’Espace ».

par Pierre MARX, ancien directeur de la prospective du CNES, et Olivier BOISARD, ingénieur conseil, professeur à l’Ecole Centrale de Lille.

Inspiré des « îles spatiales » conçues dans les années 70 par l’ingénieur et chercheur américain Gérard K. O’Neill, et de réflexions initiées dans le cadre de l’association « Prospective 2100 »,  Apogeios est un concept de cité spatiale de 10.000 habitants imaginé par Pierre Marx et Olivier Boisard. Les auteurs ont reçu pour ce projet le prix 2011 « Architecture, Technologie et Design de l’Espace » décerné par la Fondation Jacques ROUGERIE de l’Institut de France (Académie des Beaux-Arts).

Lien vers fiche, diaporama, video et site du projet Apogeios

Lundi 17 décembre 2012 : conférence « Il y a 50 ans : Telstar, une opportunité pour la France »

par Michel GUILLOU, docteur en Histoire des techniques, est chercheur associé à l’UMR IRICE/CRHI (Centre de recherche en histoire de l’innovation) Paris-Sorbonne.
Peu de temps après le lancement de Spoutnik, en octobre 1957, des projets de satellites de télécommunications se mirent en place sous l’égide de la NASA, et d’opérateurs privés comme AT&T. En France, le Centre national d’études des télécommunications (le CNET, centre de recherche des PTT) allait porter l’ambition nationale pour participer à ces projets. Après une réception réussie du satellite passif Echo, en août 1960, dans la région parisienne avec un équipement modeste, et quelques expériences sans grande envergure à Nançay, les yeux étaient maintenant fixés vers la Bretagne, à Pleumeur-Bodou, où se préparait une nouvelle expérimentation avec un satellite actif.

Lien vers fiche, diaporama et articles

Kamagra 100mg est une dose maximum recommandée du sildénafil citrate. On peut prendre une dose unique du Kamagra 100mg une fois par jour au maximum. Si la période du temps entre la prise d’une dose suivante du Kamagra 100mg est inférieure à 24 heures, l’homme peut présenter les symptômes du surdosage.

  • Calendrier

    << Août 2016 >>
    LMMJVSD
    1 2 3 4 5 6 7
    8 9 10 11 12 13 14
    15 16 17 18 19 20 21
    22 23 24 25 26 27 28
    29 30 31 1 2 3 4
  • Événements

    • Aucun événement

Fonds d’écran

Fonds d'écran

Fonds d'écran