24 - 26 Juillet 2009 Célébrations du Centenaire

Juillet 1909 : Louis Blériot traverse la Manche à bord de son aéroplane

2009, année Blériot

Le 25 juillet 1909, Louis Blériot décollait de Sangatte, dans le Pas-de-Calais, pour atteindre Douvres en 32 minutes. Grâce à cette prouesse technologique, ce Centralien originaire de Dehéries, près de Cambrai, devint le premier aviateur à traverser la Manche, ainsi que le pionnier de l’aviation moderne.

Eté 2009 : Hommage à Blériot

L’Aéro-Club de France organisait tout d’abord, du 14 juillet au 15 août, à Sangatte Blériot Plage, une exposition historique sur les premières tentatives de traversée de la Manche. Ceci en partenariat avec le Conseil Général du Pas-de-Calais et le Cap Calaisis Terre d’Opale.

Les 25 et 26 juillet, diverses manifestations aéronautiques et culturelles ont été organisées dans le Calaisis par le Département du Pas-de-Calais, le Cap Calaisis Terre d’Opale (CCTO) et l’Aéro-Club de France.

Du 24 au 26 juillet, l’association philatélique de Calais et le cercle aérophilatélique de France proposaient une exposition aérophilatélique d’ordre international, à Sangatte Blériot Plage. A cette occasion, une timbre commémorant le centenaire de la traversée a été émis.

Afin d’en savoir un peu plus sur les différentes façons de traverser la Manche, un village d’animations culturelles a pris place à Calais, à l’initiative du CCTO, du 24 au 27 juillet 2009. Après avoir testé plusieurs activités, les visiteurs devenaient le public des spectacles de rue.

Revivre un moment historique

Le 25 juillet 2009, l’Aéro-Club de France était l’organisateur de la partie historique des célébrations en vol.

La Patrouille de France a réalisé des démonstrations et une centaine d’aéronefs se sont lancés dans la traversée. Ces festivités étaient organisées en collaboration avec le district de Douvres et le Kent County Council, qui célèbraient aussi l’événement.

Pour refermer ce superbe week-end aérien, le Conseil Général avait donné carte blanche au Channel, scène nationale de Calais, qui proposait une programmation artistique intitulée « Les ailes du désir », sur le thème de l’apesanteur. Dans la soirée du 26 juillet, un spectacle coordonnée par la CAC et notamment un superbe feu d’artifice, ont clôturé les célébrations.

L’exploit !

Cent ans jour pour jour après Louis Blériot, aviateur français et premier homme à avoir traversé la Manche en avion, Edmond Salis a réédité l’exploit à bord d’un authentique Blériot XI datant de 1934 et identique à celui de Louis Blériot. Il a décollé de Blériot-Plage (tout près de Calais) pour rallier Douvres (en Angleterre) en 40 minutes. L’Aéro-Club de France était l’organisateur de cette reconstitution historique.

Des centaines de passionnés et curieux se pressaient autour du Blériot XI depuis l’aube. En effet, les partenaires de l’événement ont collectivement offert un petit-déjeuner dès 6 heures le matin même. Le décollage, prévu très tôt à l’origine, a été retardé par un vent trop fort pour maintenir l’avion en vol.

C’est peu après 9 heures que l’hélice du moteur du Blériot XI est lancée à la main ; l’aéronef s’envole au dessus du terrain de  » La Française  » dans un bruit pétaradant, direction les côtes anglaises.

Emmitouflé dans sa combinaison de plongée, son gilet de sauvetage, son casque de cuir et sa jolie écharpe blanche, Edmond Salis dira à son arrivée à Douvres : « C’était une aventure extraordinaire. Le départ a été un peu tendu, à cause du vent, mais une fois le décollage passé, c’était sublime. »

Juste avant son décollage, le pilote français notait :   »Louis Blériot s’est sûrement posé les mêmes questions que nous avant le décollage, mais il avait plus d’incertitude, parce que personne ne l’avait fait avant lui.  »

« Je suis fier, mais l’exploit, c’est Blériot qui l’a fait quand même. »  conclut Edmond Salis.

Un autre monoplan d’époque, le Blériot XI-2 de Pégoud, en partie reconstitué, a effectué une traversée de la Manche dans la matinée du samedi. Trois autres pilotes en revanche, n’ont pas eu la même chance. Il s’agissait de Henk Van Hoorm (pilote hollandais), de Mickael Carlson (pilote suédois), et de Pascal Kremer (pilote luxembourgeois). En effet, prévus au décollage à la suite des 2 premiers Blériot ayant traversé dans la matinée, le vent les a tout d’abord obligés à retarder leurs vols, avant de finalement les annuler. Les conditions météo et les secours prévus n’étant en effet plus adaptés à un départ tardif de ces 3 aéronefs.

En association avec :

 

  • Calendar

    Juil 2014
    LMMJVSD
    30 1 2 3 4 5 6
    7 8 9 10 11 12 13
    14 15 16 17 18 19 20
    21 22 23 24 25 26 27
    28 29 30 31 1 2 3
  • Events

    • Aucun événement à venir

logo_iasa90x90

iasa

Institut pour l’amélioration de la sécurité aérienne

logo_news90x90

logo_news90x90

Recevez les news de l’Aéro-Club de France